Cinéglobe - Critiques des films à l'affiche par Aline

L'actualité du cinéma- Critiques des films du moment! Archives 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 -2015 - 2016 - 2017

29 août 2013

Insaisissables

21008214_20130524171741313Thriller

67564366

drap_francaisFilm américain, français

Note: 11/20

Date de sortie: 31 juillet 2013
Réalisateur:
Louis Leterrier
Acteurs:
Jesse Eisenberg, Mark Ruffalo
Durée:
1h56

Synopsis (Allociné) :
« Les Quatre Cavaliers », un groupe de brillants magiciens et illusionnistes, viennent de donner deux spectacles de magie époustouflants : le premier en braquant une banque sur un autre continent, le deuxième en transférant la fortune d’un banquier véreux sur les comptes en banque du public. Deux agents spéciaux du FBI et d’Interpol sont déterminés à les arrêter avant qu’ils ne mettent à exécution leur promesse de réaliser des braquages encore plus audacieux. Ils font appel à Thaddeus, spécialiste reconnu pour expliquer les tours de magie les plus sophistiqués. Alors que la pression s’intensifie, et que le monde entier attend le spectaculaire tour final des Cavaliers, la course contre la montre commence.


Ma critique de "Insaisissables": "Insaisissables" propose de nous emmener dans l'univers de quatre magiciens robin des bois : quatre cavaliers qui dévalisent des banques en direct dans leurs numéros pour redistribuer l'argent au public. L'idée est sympathique sur le papier, et semble bien se prêter au jeu du divertissement.

insaisissables

Comme la magie, c'est plus ou moins trompeur. Si le film démarre avec une bonne dynamique, passé le premier numéro avec un Andy Garcia surprise, on tombe dans une mise en scène lente et ennuyeuse, voire laide dans ses décors modernes.

C'est simple : les personnages sont complètement inintéressants et donc très peu attachants. Tous. L'intrigue policière pour tenter de les arrêter n'est pas très captivante non plus. Les acteurs sont inexpressifs avec des rôles figés, vraiment dommage. L'enjeu du film ne se situe donc ni dans l'aspect relationnel des magiciens ni dans le suspense de fou espéré.

insaisissables 2

Louis Leterrier filme un grand pop show aseptisé (une magie au top de la technologie de pointe), avec un scénario invraisemblable qui s'approche plus de l'exercice de style. Il superpose les principes d'un magicien à celui du cinéaste qui veut tromper son spectateur. L'idée n'est pas mauvaise et même surprenante, mais la démonstration est plus difficile à transposer en qualité cinématographique : le montage reste cruellement ennuyant. Tout repose sur le twist final, qui illustre la réplique "vous croyez avoir un tour d'avance mais vous avez tout faux" et qui permet de nous dire "ouf c'était prévisible, c'était fait exprès". OK. Le résultat serait presque malin si celui-ci avait une queue et une tête.

insaisissables 3

Des magiciens sans aucun charme...

 

Réalisation:    OOCOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:    OOOOO

Action:         OOOOO

 

Intéressant? Non

Divertissant? Peu mieux faire

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour l'idée de départ centré sur des magiciens
-
pour connaître le secret du lapin qui disparaît dans la boite ^^
- pour le genre "film avec un twist final"

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un regroupement d'acteurs qui part en gachis...
- un show très moderne, ennuyeux, très démonstratif
- le côté invraisemblable du truc


29 juillet 2013

Crazy Joe

21006938_20130519110131034Thriller moins10

67564366

67563973Film américain, britannique

Note globale: 10,5/20

Date de sortie: 10 juillet 2013
Réalisateur:
Steven Knight
Acteurs:
Jason Statham, Vicky McClure
Durée:
1h40

Synopsis (Allociné) :
Ex-soldat des forces spéciales britanniques, Joey Jones se retrouve à la rue dans Londres après s’être enfui pour échapper à un procès en cour martiale. En s’introduisant par effraction dans un appartement inoccupé, il découvre de quoi recommencer une nouvelle vie.
Bientôt, il décroche un petit boulot dans un restaurant chinois. Plongeur, puis videur, il va peu à peu gravir les échelons pour devenir chauffeur et homme de main d’un ponte de la mafia chinoise. Sa volonté sans limite et sa force physique lui font rapidement gagner la confiance de ses employeurs qui l’ont surnommé "Crazy Joe".
En voulant retrouver son ancienne petite amie, Joey découvre qu’elle a été assassinée. Il se jure de tout faire pour la venger. Commence alors pour lui une plongée infernale dans les pires bas-fonds de Londres…


Ma critique de "Crazy Joe": "Crazy Joe" est le film gagne-pain de Jason Statham de l'année. On le voit au début avec des cheveux, ça vaut le coup.

crazy joe

Sérieusement, l'histoire est vraiment longue à se mettre en route, tel un gentil nanar, mais sans vraiment d'action. La dimension du film réside dans l'intérêt que l'on porte aux personnages, et plus particulièrement aux liens qui se tissent entre un ex-soldat au passé trouble et une généreuse none au passé douloureux... Le ton dramatique est donné !

Du Crazy Statham...

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOCOO

Action:         OOCOO

 

Intéressant? Non

Divertissant? Mais encore

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour Statham avec des cheveux longs
-
pour la rencontre entre le gangster & la bonne soeur, façon la belle et le clochard
- pour passer le temps

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- pas vraiment d'action et le côté médiocre de la mise en scène
- une VF bâclée
- les invraisemblances à flot

Posté par Aline Cineglobe à 01:07 - Thriller/ Policier - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 juillet 2013

La Marque des Anges - Miserere

20525798Policier

drap_francais Film français

Note: 13,5/20

Date de sortie: 26 juin 2013
Réalisateur:
Sylvain White
Acteurs principaux:
Gérard Depardieu, JoeyStarr, Héléna Noquerra
Durée:
1h46

Synopsis (Allociné) :
A Paris, Lionel Kasdan, commissaire de la BRI à la retraite, enquête sur un meurtre étrange : un chef de chœur a été retrouvé mort dans sa paroisse, les tympans détruits, sans qu'aucun témoin n'ait apparemment assisté à la scène. De son côté, Frank Salek, un agent d'Interpol menacé d'être mis à pied par ses supérieurs à cause de son comportement excessif, traque la piste d'une organisation secrète, spécialisée dans le kidnapping d'enfants. Lorsque Salek apprend la mort du chef de chœur, il pense avoir établi un lien avec sa propre enquête et accepte de faire équipe avec Kasdan. Mais plus l'enquête avance, plus Salek semble perdre pied, comme rattrapé par un secret jusque-là enfoui. Dès lors, les deux hommes vont plonger dans une affaire qui trouve sa source dans les heures les plus sombres de la Seconde Guerre mondiale...


Ma critique de "La Marque des Anges - Misere": La mise en scène est soignée avec une réalisation proche des thrillers américains. L'intrigue fonctionne bien (même si c'est encore l'adaptation d'un livre). L'histoire nous plonge dans une sombre affaire que vont tenter de résoudre deux enquêteurs au profil bien différent. C'est un polar assez classique dans l'âme sous fond d'organisation secrète, d'expériences et de kidnapping d'enfants. Les explications prennent alors une tournure plus extravagante.

Le casting offre la surprise de réunir à l'écran les acteurs controversés Depardieu et JoeyStarr qui se complètent assez bien.

la marque des anges

Un polar de bonne facture qui repose sur un scénario d'enquête asssez limpide et curieux.

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Action:        OCOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour le tandem inédit Depardieu/JoeyStarr
-
pour le scénario bien ficelé dans l'ensemble, un peu extravagant
-
pour l'ambiance sombre du thriller

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un rythme assez sobre dans la première partie qui manque à démarrer
- un film assez bavard avec des longueurs
- pas le film du siècle...

10 juin 2013

The Iceman

20522008Thriller moins10

67564366Film américain

Note: 15/20 ♥♥♥♥

Date de sortie: 5 juin 2013
Réalisateur:
Ariel Vromen
Acteurs:
Michael Shannon, Winoda Ryder, James Franco
Durée:
1h45

Synopsis (Allociné) :
Tiré de faits réels, voici l’histoire de Richard Kuklinski, surnommé « The Iceman », un tueur à gages qui fut condamné pour une centaine de meurtres commandités par différentes organisations criminelles new-yorkaises. Menant une double vie pendant plus de vingt ans, ce pur modèle du rêve américain vivait auprès de sa superbe femme, Deborah Pellicotti, et de leurs enfants, tout en étant secrètement un redoutable tueur professionnel.
Lorsqu’il fut finalement arrêté par les fédéraux en 1986, ni sa femme, ni ses filles, ni ses proches ne s’étaient douté un seul instant qu’il était un assassin. Pourquoi l’est-il devenu, et comment a-t-il réussi à continuer pendant si longtemps ?


Ma critique de "The Iceman": Tout l'intérêt de "The Iceman" réside dans la double facette de l'anti-héros joué par Michael Shannon : à la fois tueur à gage et père de famille. L'acteur est convaincant, bien dirigé, tout comme les seconds rôles qui l'entoure (et pas n'importe lesquels..). On reste dans le champ intime d'un personnage hors norme, dont on ne cerne d'ailleurs pas toute la psychologie, mais qui a le don d'avoir une belle présence à l'écran.

the iceman

Le scénario du film est bien ficelé et tient en haleine. J'y suis allée sans vraiment savoir de quoi il retournait, donc peut-être que celui-ci m'a paru plus prenant que si j'avais lu le synopsis avant. En effet, la construction du film possède quelques lenteurs, avec un enjeu qui peut stagner en cours de route.

the iceman 2

La mise en scène renvoie à une atmosphère assez glaciale qui n'a pas peur de jouer sur le terrain du sentimental, de manière à ne pas faire décrocher le spectateur. L'alliance des scènes criminelles et des scènes de vie de famille donne une énergie convaincante, mais peut cependant manquer de relief.

Une très bonne prestation de Michael Shannon dans ce thriller sombre plus intimiste que dynamique.

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:      OOOCO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Action:           OOCOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour Michael Shannon qui accapare l'écran
-
pour le double tableau mafia & famille
- pour une histoire inspirée de faits réels

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- des longueurs parfois creuses et sans action
- l'intrigue qui se complexifie sans grand intérêt
- pas un film à revoir des millions de fois...

30 mai 2013

The Call

21000451_20130422162145636Thriller

67564366

Film américain

Note: 14/20 ♥♥

Date de sortie: 29 mai 2013
Réalisateur:
Brad Anderson
Acteurs:
Halle Berry, Abigail Breslin, Morris Chestnut
Durée:
1h35

Synopsis (Allociné) :
Une adolescente est kidnappée par un tueur en série. Pour la sauver, une opératrice d'un centre d'appel d'urgences va affronter ses propres peurs liées à une tragédie de son passé. Leur seul lien : un téléphone portable. Une course contre la montre commence... Chaque appel pourrait bien être le dernier.


Ma critique de "The Call": Ce thriller a une composition assez banale, un rythme très télévisuel dans sa forme. "The Call" manie efficacement la course contre-la-monte et le suspense. Le pitch est simple : une opératrice d'une centrale d'urgences du 911 doit guider en direct et par téléphone, une jeune fille qui vient de se faire kidnapper par un tueur en série! Le rythme quasiment en "temps réel" permet d'intensifier l'action.

the call

Le point de vue abordé reste plutôt original mais la mise en scène est assez lisse et déjà-vue. De plus, l'accumulation de certains poncifs comme le profil psychopathe du tueur en série vient grossir le caractère impersonnel d'une telle production et la facilité de certaines issues.

On retient une très bonne prestation d'Halle Berry, touchante dans son rôle. C'est aussi l'occasion de retrouver la jeune Abigail Breslin ("Little Miss Sunshine") pas bien mise en valeur physiquement, c'est bien, ça décomplexe^^

Le thriller "bien américain" par excellence.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOOCO

Acteurs:    OOOOO

Action:           OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour une dynamique qui laisse le spectateur en alerte
-
pour l'ambiance très américaine du centre du 911
- pour l'actrice Halle Berry bien à sa place

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- le genre de film à invraisemblances
- une fin plus classique qui s'essoufle
- ça rappelle certains téléfilms du dimanche après-midi

Posté par Aline Cineglobe à 23:47 - Thriller/ Policier - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 mai 2013

Sous surveillance

20461988Thriller

67564366

Film américain

Note: 15/20 ♥♥

Date de sortie: 8 mai 2013
Réalisateur:
Robert Redford
Acteurs:
Robert Redford, Shia LaBeouf
Durée:
2h01

Synopsis (Allociné) :
En 1969, un groupe de militants radicaux appelés Weather Underground revendique une vague d’attentats aux Etats-Unis pour protester contre la guerre du Vietnam.
La plupart de ses membres furent emprisonnés, mais quelques-uns disparurent sans laisser de trace… Jusqu’à aujourd’hui.
L’arrestation de Sharon Solarz, l’une des activistes, remet cette affaire sur le devant de la scène, au point d’attiser la curiosité du jeune et ambitieux reporter Ben Schulberg. Jouant de ses relations au FBI, il rassemble petit à petit les pièces du puzzle, le menant jusqu’à Jim Grant, un avocat apparemment sans histoires… Lorsque celui-ci disparait brusquement, le journaliste se lance sur sa piste, déterminé à le retrouver avant le FBI.


Ma critique de "Sous surveillance": Il y a un côté thriller à l'ancienne dans la réalisation de Robert Redford qui n'est pas désagréable. La mise en scène suggère une tension constante, sans tomber pour autant dans le film nerveux.

Le scénario est intelligent quand il croise les sujets: les groupes d'activistes extrémistes pendant la guerre du Vietnam, l'enquête d'un jeune journaliste sur les évènements, la recherche et la cavale 30 ans après des coupables... L'intrigue interroge de nombreuses pistes comme le militantisme ou la culpabilité d'une manière assez ouverte et intemporelle.

sous surveillance

Côté acteur on peut avoir quelques réserves sur Shia LaBoeuf qui campe le génie qui devine toute avant tout le monde: son personnage apporte un rythme assez ingénieux dans le récit mais récolte aussi tous les poncifs du genre.

Un thriller sans artifices, bien écrit, qui peut cependant manquer de dynamisme.

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:    OOOOO

Action:         OOCOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour la mise en scène sobre et classique, sans grosses imperfections
-
pour les sujets et les évènements abordés
- pour un scénario maîtrisé


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- peu d'action, dialogues longuets...
- une intrigue, des acteurs un peu vieillots?
- ce n'est pas le thriller le plus divertissant qui soit

Posté par Aline Cineglobe à 18:04 - Thriller/ Policier - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 avril 2013

Effets secondaires

20455382Thriller

67564366

Film américain

Note: 15,5/20 ♥♥♥♥

Date de sortie: 3 avril 2013
Réalisateur:
Steven Soderbergh
Acteurs:
Rooney Mara, Channing Tatum, Jude Law
Durée:
1h46

Synopsis (Allociné) :
Jon Banks est un psychiatre ambitieux. Quand une jeune femme, Emilie, le consulte pour dépression, il lui prescrit un nouveau médicament. Lorsque la police trouve Emilie couverte de sang, un couteau à la main, le cadavre de son mari à ses pieds, sans aucun souvenir de ce qui s’est passé, la réputation du docteur Banks est compromise…


Ma critique de "Effets Secondaires": Critique de l'industrie pharmaceutique? Réflexion sur la folie et la dépression? Démonstration de culpabilité et de responsabilité dans un monde d'intérêts? Steven Soderbergh distille plusieurs thèmes de société d'une manière assez maligne : en cultivant les enjeux trompeurs.

effets secondaires

Qu'on aime ou pas la tournure du scénario, "Effets secondaires" garde l'essence d'un divertissement cinéma, ce qui avait gravement manqué à "Contagion". Les personnages nous intriguent, se manipulent, à travers une mise en scène propre d'apparence. 

Un thriller psychologique plutôt bien construit.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOOCO

Action:        OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour une intrigue efficace tout au long du film, avec plein de thèmes sous-jacents
-
pour réviser sa géographie sur la capitale de l'Etat de New-York
- pour Jude Law qui parle en français^^


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- une ambiance à tendance monotone
- les enjeux du film trompeurs par rapport à la bande-annonce
- ça pousse un peu loin, et la fin ne mettra pas tout le monde d'accord

01 avril 2013

The Place beyond the Pines

20503476Drame

67564366

Film américain

Note: 14/20 ♥♥

Date de sortie: 20 mars 2013
Réalisateur:
Derek Cianfrance
Acteurs:
Ryan Gosling, Bradley Cooper, Eva Mendes
Durée:
2h20

Synopsis (Allociné) :
Cascadeur à moto, Luke est réputé pour son spectaculaire numéro du «globe de la mort». Quand son spectacle itinérant revient à Schenectady, dans l’État de New York, il découvre que Romina, avec qui il avait eu une aventure, vient de donner naissance à son fils… Pour subvenir aux besoins de ceux qui sont désormais sa famille, Luke quitte le spectacle et commet une série de braquages. Chaque fois, ses talents de pilote hors pair lui permettent de s’échapper.


Ma critique de "The Place Beyond the Pines": "The Place beyond the pines" navigue dans le registre dramatique, n'hésitant pas à user d'une allure cérémonieuse (dialogues et la qualité des plans). Les protagonistes évoluent dans un contexte toujours oppressant, où la mise en scène décrit une atmosphère plutôt sombre. Bref, c'est pas le film qui redonne vraiment la pêche^^

the place beyond the pines

L'originalité du film réside dans un découpage narratif plutôt inattendu, qui n'hésite pas à écourter ses intrigues pour s'ouvrir sur trois chapitres bien distincts. Ce choix de composition reste assez discutable, avec des plus et des moins. L'histoire intimiste des personnages est globalement touchante, mais l'intensité dramatique a du mal à vraiment décoller. Les évènements de la fin déçoivent par leur enjeu sans caractère et prévisible. Même si la composition d'ensemble est digne d'un certain intérêt, tout comme les thèmes abordés (conséquences d'un acte, sens de la fatalité et du devoir, lien de la famille) on a envie de croire à plus.

the place beyond the pines2

Côté acteur, Ryan Gosling se fige dans une mono-expression qu'on lui connaît bien, sans effort notable. Eva Mendes est assez touchante dans le rôle qui lui est confié. Et Bradley Cooper élargit son jeu de comédien.

Un enjeu dramatique qui se laisse bien regarder mais qui stagne autour de sa propre ombre.

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Émotion:      OOOOO

 

Intéressant? Correct

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour une composition en trois actes qui avance en surprise
-
pour l'aspect soigné de la photographie et de la bande-son
- pour un Bradley Cooper plus brun que d'habitude


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- l'ampleur dramatique qui passe à côté d'une conclusion davantage pertinente
- un rythme à longueur
- les personnages qui ne vieillissent pas... mouais

13 mars 2013

Shadow Dancer

20400605Thriller

irlande67563973drap_francais Film irlandais, britannique, français

Note: 16,5/20 ♥♥

Date de sortie: 6 février 2013
Réalisateur:
James Marsh
Acteurs principaux:
Clive Owen, Andrea Riseborough, Gillian Anderson
Durée:
1h42

Synopsis (Allociné) :
Collette, jeune veuve, est une républicaine, vivant à Belfast, avec sa mère et ses frères, de fervents activistes de l’IRA. Suite à son arrestation après un attentat avorté au cœur de Londres, Mac, un agent secret du MI5, lui offre le choix : passer 25 années en prison et ainsi perdre ce qu’elle a de plus cher, son fils, ou espionner sa propre famille. Elle décide de faire confiance à Mac, et retourne parmi les siens…


Ma critique de "Shadow Dancer":  En s'appuyant sur une mise en scène sobre, des décors classiques, et un thème pourtant épuisé, le réalisateur James Marsh réussit à maintenir une atmosphère trouble sans fausses notes, dans le Belfast des années 90.

shadow dancer

James Marsh réalise un très bon thriller en prenant pour sujet les activistes de l'IRA, grâce à un point de vue remarquable sur les personnages et un jeu d'espionnage bien construit. Certes, l'action n'est pas exceptionnelle et le rythme est souvent ballotant, mais la précision du scénario s'apprécie fortement, nous laissant sur une fin à plusieurs degrés d'interprétation.

shadow dancer2

Clive Owen en agent du MI5 nous montre avec retenue tout son talent et Andrea Riseborough reste très enigmatique. Le casting fonctionne donc très bien de ce côté là.

Un thriller d'espionnage percutant qui nous emmène au coeur d'une famille activiste de l'IRA.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:    OOOCO

Action:         OCOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour la mise en scène très propre et efficace
-
pour la psychologie autour des personnages assez subtile
-
pour le suspense et les quelques moments inattendus


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un rythme construit de manière languissante, avec peu d'action et peu d'effets en soi
- des thèmes parfois survolés
- un film froid qui ne donne pas trop la patate

Posté par Aline Cineglobe à 23:32 - Thriller/ Policier - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 février 2013

Gangster Squad

20446220Action 

67564366Film américain

Note: 14,5/20

Date de sortie: 6 février 2013
Réalisateur:
Ruben Fleischer
Acteurs:
Josh Brolin, Ryan Gosling, Sean Penn
Durée:
1h53

Synopsis (Allociné) :
Los Angeles, 1949. Mickey Cohen, originaire de Brooklyn, est un parrain impitoyable de la mafia qui dirige la ville et récolte les biens mal acquis de la drogue, des armes, des prostituées et – s’il arrive à ses fins – de tous les paris à l’ouest de Chicago. Tout ceci est rendu possible par la protection, non seulement des hommes de mains à sa solde, mais également de la police et des hommes politiques qui sont sous sa coupe. Cela suffit à intimider les policiers les plus courageux et les plus endurcis… sauf, peut-être, les membres de la petite brigade officieuse de la LAPD dirigée par les Sergents John O’Mara et Jerry Wooters qui, ensemble, vont tenter de détruire l’empire de Cohen.


Ma critique de "Gangster Squad": On est au coeur d'une reconstitution des années 50, dans une ambiance un peu kitsch, avec un aspect presque comic book. Se décline alors une histoire classique de gangters qui recycle gentiment les poncifs du genre. Ou comment un groupe de flics va tenter de faire tomber le grand parrain Mickey Cohen.

gangster squad

Le réalisateur de "Bienvenue à Zombiland" change d'univers mais n'oublie pas son second degré. La mise en scène de "Gangster Squad" mélange les tons, mais privilégie surtout l'action. Action ironique, dramatique, violente, en veux-tu en voilà, dans une toile de fond qui reste très joyeusement naïve (la femme enceinte, le couple in love, le méchant très méchant).

gangster squad 2

L'intrigue et les personnages ne sont donc pas au coeur d'une grande subtilité, c'est le genre de film où le rythme nerveux peut même faire lâcher l'attention au beau milieu des scènes d'action.

Le casting est sympathique et bien hollywoodien : Sean Penn, Ryan Gosling, Josh Brolin, Emma Stone... 

Un film de gangsters qui privilégie l'action pop-corn sans faire bien plus.

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOOCO

Action:        OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour le charme des acteurs
-
pour l'aspect divertissant
- pour des scènes gores bien cash


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début du film:
- une photographie moderne dans laquelle on ne retrouve pas le charme "d'époque"
- des personnages sans beaucoup de relief
- des longueurs d'action