Cinéglobe - Critiques des films à l'affiche par Aline

L'actualité du cinéma- Critiques des films du moment! Archives 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 -2015 - 2016 - 2017

05 septembre 2013

Elysium

21016768_20130701152230937Science-Fiction moins10

67564366

Film américain

Note: 11/20 

Date de sortie: 14 août 2013
Réalisateur:
Neil Blomkamp
Acteurs:
Matt Damon, Jodie Foster
Durée:
1h50

Synopsis (Allociné) :
En 2154, il existe deux catégories de personnes : ceux très riches, qui vivent sur la parfaite station spatiale crée par les hommes appelée Elysium, et les autres, ceux qui vivent sur la Terre devenue surpeuplée et ruinée. La population de la Terre tente désespérément d’échapper aux crimes et à la pauvreté qui ne cessent de ne propager. Max, un homme ordinaire pour qui rejoindre Elysium est plus que vital, est la seule personne ayant une chance de rétablir l’égalité entre ces deux mondes. Alors que sa vie ne tient plus qu’à un fil, il hésite à prendre part à cette mission des plus dangereuses -  s’élever contre la Secrétaire Delacourt et ses forces armées – mais s’il réussit, il pourra sauver non seulement sa vie mais aussi celle de millions de personnes sur Terre.


Ma critique de "Elysium": "Elysium" est au film de garçon ce que "Upside Down" est au film pour fille. Avec un enjeu similaire (deux mondes séparés entre les riches d'un coté, les pauvres de l'autre), Neil Blomkamp ("District 9") impose ses décors poussiérieux à un bon synopsis d'anticipation. Hélas, il ne concocte qu'une sauce légère de film d'action.

elysium

L'intrigue stationne autour des courses-poursuites et des combats armés : ou comment transformer une bonne idée de départ en temps perdu. Les amateurs du genre seront ravis, mais pour les autres, on restera au stade de l'indifférence.

Beaucoup d'action en terrain hostile, une caméra qui cherche à filmer un futur réaliste, le thème de la clandestinité à l'échelle spatiale. Les bonnes idées ne manquent pas dans Elysium, mais le manque de saveur, oui!

elysium 2

On sent une volonté de ne pas tomber dans les clichés faciles, et pourtant on met les deux pieds dedans, car toutes les petites trouvailles sont très artificielles (l'exosquelette, la méchante française^^, le milieu des favelas...). Bref, les grosses maladresses du film sont de créer des personnages uniformes, une action formatée, et une technologie futuriste peu passionnante. Un esprit manichéen plutôt inspiré, mais qui à force de ne pas vouloir développer les pistes faciles, ne développe pas grand chose...

elysium 3

"Elysium" - Typiquement le film pour mec : Matt Damon fusionne avec un exosquelette, et c'est pas pour donner à manger aux Bisounours.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:    OOOOO

Action:         OOOOO

 

Intéressant? Non

Divertissant? Assez

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour la mise en scène convaincante
-
pour l'action crédible et l'idée de départ
- pour une Jodie Foster à l'accent français

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- l'esprit manichéen sans nuance, sans surprise
- des stéréotypes
- pas très scotchant comme intrigue


29 juillet 2013

Pacific Rim

21008109_20130524124818714Science-fiction

67564366

Film américain

Note: 11,5/20

Date de sortie: 17 juillet 2013
Réalisateur:
Guillermo del Toro
Acteurs:
Charlie Hunnam, Idris Elba
Durée:
2h10

Synopsis (Allociné) :
Surgies des flots, des hordes de créatures monstrueuses venues d’ailleurs, les «Kaiju», ont déclenché une guerre qui a fait des millions de victimes et épuisé les ressources naturelles de l’humanité pendant des années. Pour les combattre, une arme d’un genre nouveau a été
mise au point : de gigantesques robots, les «Jaegers», contrôlés simultanément par deux pilotes qui communiquent par télépathie grâce à une passerelle neuronale baptisée le «courant». Mais même les Jaegers semblent impuissants face aux redoutables Kaiju.


Ma critique de "Pacific Rim": Les histoires de science-fiction avec des gros robots geek ça n'a personnellement jamais été mon dada. Niveau affinité avec le scénario, "Pacific Rim" ne sera donc pas mon blockbuster préféré de l'été.

pacific rim

L'idée des énormes créatures venues des entrailles de la Terre fait froid dans le dos, mais réduire le scénario a une série de batailles contre des grosses machines futuristes (et en plus ils ont des noms: les "Kaiju" contre les "Jaegers"), c'est parfois un peu lourdingue et paresseux. Malgré une tentative de scénario construit, ce n'est pas que le rythme soit ennuyeux, mais un peu quand même, ce n'est pas que l'enjeu dramatique soit prévisible, mais un peu quand même...

pacific rim 2

C'est donc surtout pour le spectacle visuel que le jeu en vaut la chandelle. Les effets spéciaux sont omini-présents, et ça balance du lourd. "Pacific Rim" nous montre comment des méga-machines contrôlées fusionnellement par deux pilotes vont bastonner des monstres géants. L'histoire ajoute un grain de tension (quand et où les monstres vont-ils sortir) un grain d'histoire sentimentale (les pilotes ne fusionnent pas avec n'importe qui), mais la mise en scène insiste beaucoup sur les scènes de combat. Les grands amateurs d'action ne seront donc pas déçus!

pacific rim 3

Les personnages et les intrigues secondaires laissent parfois pantois (les scientifiques ne sont pas vraiment dans le ton du film). Bref, ce film pour garçons manque globalement d'émotion, de tragédie, d'humour ou tout ce que l'on veut pour sortir du schéma classique du film de baston. Malgré tout, on ne garde pas non plus un mauvais souvenir de "Pacific Rim" : le scénario ringard mis au goût du jour par des effets modernes, c'est plutôt audacieux dans son genre.

Robots vs monstres ? Un gros délire numérique avant tout.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:    OOCOO

Action:         OOOOO

 

Intéressant? -

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour le plaisir de voir des Kaiju massacrer des Jaegers, ou l'inverse
-
pour le spectacle visuel sur grand écran qui fait boum boum et l'action survitaminée
- pour profiter d'une salle climatisée pendant la canicule

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- beaucoup d'action, encore de l'action, ça fait boum boum
- la solution des robots, bof
- des dialogues pas très profonds

17 juillet 2013

World War Z

20526204Science-fiction

67564366

Film américain

Note: 15,5/20 ♥♥♥♥

Date de sortie: 3 juillet 2013
Réalisateur:
Marc Forster
Acteurs:
Brad Pitt, Mireille Enos, Elyes Gabel
Durée:
1h56

Synopsis (Allociné) : 
Un jour comme les autres, Gerry Lane et sa famille se retrouvent coincés dans un embouteillage monstre sur leur trajet quotidien. Ancien enquêteur des Nations Unies, Lane comprend immédiatement que la situation est inhabituelle. Tandis que les hélicoptères de la police sillonnent le ciel et que les motards quadrillent les rues, la ville bascule dans le chaos...


Ma critique de "World War Z": C'est encore un film de zombies mais cette fois-ci version blockbuster, c'est-à-dire avec une image crédible, des paysages, et Brad Pitt! Youhou!

world war z

Après avoir entendu tout et n'importe quoi, j'ai enfin pu me faire ma propre idée du film. Je donne tout d'abord un bon point au scénario, plutôt bien soigné et jamais répétitif, l'histoire avance en variant les rythmes et les décors : une scène catastrophe par-ci, une scène militaire par là, une scène boucherie par-ci, une scène familiale par là... Les séquences s'enchaînent assez bien, même si certains passages n'échappent pas au côté lassant du déjà-vu.

world war z 2

Malgré une intrigue diversifiée, le côté assez prévisible dans le dénouement de chaque scène d'action et les images de zombies assez grand public apportent un côté très sage à l'affaire. Le film n'est jamais vraiment sanglant, préférant plutôt suggérer les choses.

Certaines scènes de tension sont réussies (les scènes de confinements), mais côté émotion ou frayeur choc c'est jamais le grand boulevervement des frissons, un peu dommage. Par contre, la bonne surprise de l'histoire vient surtout du fait de donner une explication un peu crédible à la recherche de l'antidote.

world war z 3

Voilà, on reste dans un ton premier degré bien à sa place et outre la publicité Pepsi, les images ne prêtent pas forcément à rire. Les effets spéciaux assurent le show.

Un bon film catastrophe !

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOOCO

Action:         OOOCO

 

Intéressant? -

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour l'ambiance film catastrophe sous le thème des zombies
-
pour la tension grand spectacle et assez efficace
- pour le scénario plus réfléchi, moins cliché et l'issue finale

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- des scènes de zombie classiques dans l'âme, voir aseptisées, au goût de déjà vu
- des zombies bof bof, très prévisibles dans leur action et vite ennuyeux
- pas très intellectuel comme film^^

23 juin 2013

Star Trek Into Darkness

20535567Science-fiction

67564366

Film américain

Note: 14/20 ♥♥

Date de sortie: 12 juin 2013
Réalisateur:
J.J Abrams
Acteurs:
Chris Pine, Zachary Quinto
Durée:
2h10

Synopsis (Allociné) :
Alors qu’il rentre à sa base, l’équipage de l’Enterprise doit faire face à des forces terroristes implacables au sein même de son organisation. L’ennemi a fait exploser la flotte et tout ce qu’elle représentait, plongeant notre monde dans le chaos…
Dans un monde en guerre, le Capitaine Kirk, animé par la vengeance, se lance dans une véritable chasse à l’homme, pour neutraliser celui qui représente à lui seul une arme de destruction massive.
Nos héros entrent dans un jeu d’échecs mortel. L’amour sera menacé, des amitiés seront brisées et des sacrifices devront être faits dans la seule famille qu’il reste à Kirk : son équipe.


Ma critique de "Star trek - Into Darkness": Après un premier reboot de "Star Trek" par J.J Abrams en 2009, "Into Darkness" poursuit sur le même élan de moderniser la saga. Ce blockbuster enchaîne les scènes d'action avec une bonne dynamique et des effets spéciaux sans bavures (je l'ai vu en 2D). La mise en scène respecte les codes de la science-fiction avec un visuel à la pointe et une composition musicale qui rythme chaque image. Outre la scène d'ouverture qui nous plonge dans un monde fantaisiste, on retombe ensuite très vite dans l'ambiance "darkness" et très sérieux de la SF: les vaisseaux spatiaux, les planètes toute sombre, l'héroïsme des gentils, et les plans machiavéliques des méchants.

star trek

C'est donc plutôt la question autour du scénario qui risque de faire diverger les avis. Les dialogues ne présagent rien de très profond, et les rebondissements n'ont rien d'originaux. On retrouve des ingrédients qui ont déjà fait recette ailleurs, sans amener un nouveau charisme à l'affaire. Pourtant, le rythme est assez agréable, l'histoire plutôt fluide et sans longueurs. Le développement psychologique autour des personnages fonctionnent plutôt bien, avec les éternels enjeux autour du devoir et de l'amitié.

La formule blockbuster est respectée.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOOCO

Acteurs:    OOOCO

Emotion:         OOCOO

 

Intéressant? -

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour la scène d'ouverture dans les bois rouges
-
pour les effets spéciaux à voir sur grand écran
- pour une bonne dose d'action

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un excès de faux rebondissements prévisibles
- une histoire qui manque parfois d'intérêt
- l'enjeu dramatique qui manque de saveur

08 juin 2013

After Earth

20509208Science-Fiction

67564366

Film américain

Note: 12,5/20 ♥♥

Date de sortie: 5 juin 2013
Réalisateur:
M. Night Shyamalan
Acteurs:
Jaden Smith, Will Smith
Durée:
1h40

Synopsis (Allociné) :
Après un atterrissage forcé, Kitai Raige et son père, Cypher, se retrouvent sur Terre, mille ans après que l’humanité a été obligée d’évacuer la planète, chassée par des événements cataclysmiques. Cypher est grièvement blessé, et Kitai s’engage dans un périple à haut risque pour signaler leur présence et demander de l’aide. Il va explorer des lieux inconnus, affronter les espèces animales qui ont évolué et dominent à présent la planète, et combattre une créature extraterrestre redoutable qui s’est échappée au moment du crash.
Pour avoir une chance de rentrer chez eux, père et fils vont devoir apprendre à œuvrer ensemble et à se faire confiance…


Ma critique de "After Earth": Depuis ces dernières années je ne porte pas vraiment M. Night Shyamalan dans mon coeur... "After Earth" n'est pas une catastrophe à la hauteur de ces derniers films ("Phénomènes", "La jeune fille de l'eau", "Le dernier maître de l'air"...), mais on ne parlera pas de réussite non plus!

after earth

Il s'agit d'un "blockbuster" de science-fiction qui a pour principale caractéristique de réunir Will Simth et son fils Jaden à l'écran. On reste avec l'impression d'un film produit pour mettre le fiston sous le feu des projecteurs. Sauf que problème : le gamin n'a pas un jeu exceptionnel, assez surjoué. De plus, l'histoire imaginée ne trouve pas le souffle épique attendu, malgré une BO émouvante et le ton dramatique de la mise en scène.

after earth2

Le scénario nous parle d'un futur anticipé ou notre planète la Terre est devenue dangereuse et a été abandonnée. En vérité, les décors tournent en rond dans la forêt, avec de temps en temps l'apparition d'un gros singe ou d'un gros pigeon. Le récit préfère se concentrer sur la relation intime et difficile entre un père et un fils. Les intentions ne sont pas mauvaises en soi, et l'intrigue n'est pas ennuyante. Même si l'action n'est pas vraiment spectaculaire, que le montage est lourd (le flashback du début) et prévisible, le fil conducteur n'en reste pas moins divertissant. La réalisation reste plutôt modeste et ce n'est pas un mal.

Les effets spéciaux sont assez inégaux, de bonnes scènes d'action qui nous prennent par surprise, mais aussi des effets numériques plus grossiers sur l'aspect des animaux.

Un film de science-fiction regardable et pas indispensable...

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Action:         OOCOO

 

Intéressant? -

Divertissant? Assez

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour la scène où Will Smith se fait éjecter du vaisseau
-
pour la tonalité dramatique
- pour un film sans complexité

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un jeu d'acteur inégal, Jaden Smith surjoué
- un scénario assez lisse, des émotions artificielles
- les costumes du futur avec des cols montants jusqu'au cou, encore, quel cliché! LOL

06 mai 2013

Upside Down

20471971Science-Fiction

drapeau_canada

67563699

Film canadien, français

Note: 16/20 ♥♥♥♥

Date de sortie: 1 mai 2013
Réalisateur:
Juan Solanas
Acteurs:
Jim Sturgess, Kristen Dunst
Durée:
1h45

Synopsis (Allociné) :
Dans un univers extraordinaire vit un jeune homme ordinaire, Adam, qui tente de joindre les deux bouts dans un monde détruit par la guerre. Tout en luttant pour avancer dans la vie, il est hanté par le souvenir d’une belle jeune fille venant d’un monde d’abondance : Eden. Dans cet univers, son monde se trouve juste au-dessus de celui d’Adam - si près que lorsqu’il regarde vers le ciel, il peut voir ses villes étincelantes et ses champs fleuris. Mais cette proximité est trompeuse : l’entrée dans son monde est strictement interdite et la gravité de la planète d’Eden rend toute tentative extrêmement périlleuse.


Ma critique de "Upsde Down": Le visuel de "Upside Down" est audacieux, original, kitsch, et plutôt photogénique! Tous les artifices crées autour des lois de la double gravité donnent lieu à quelques maux de tête, incohérences et autres, mais voilà un univers très inventif qui nous transporte littéralement dans un autre monde. Personnellement, j'adhère!

upside down

Le scénario se focalise principalement sur une histoire d'amour assez classique sur le fond, un romantisme très "guimauve et pâquerette". En cadeau, le couple Jim Sturgess/Kristen Dunst.

Malgré tout, c'est un film avec de nombreux défauts. L'histoire pâtit souvent d'un manque derythme et de quelques lourdeurs dans la mise en scène. L'intrigue et l'intérêt du message se révèlent un peu trop simple. Pire, les émotions restent très artificielles. Enfin, même si elle est globalement cohérente, la partie science-fiction n'est pas à regarder de trop près. Et pourtant, tout cela constitue aussi le charme du film...

upside down2

"Upside down" nous retourne la tête dans un univers plein de poésie.

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:      OOOCO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:    OOOCO

Action:        OOCOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour un univers poétique et très original!
-
pour le couple Jim Sturgess/Kristen Dunst
- pour le mélange des genres : satire social, science-fiction, romance, humour...


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- la musique contemporaine... bof
- une love story à la limite de la niaiserie, et une fin décevante?
- un manque d'émotion percutante

01 mai 2013

Les âmes vagabondes

20474073Science-Fiction

67564366

Film américain

Note: 13/20 ♥♥

Date de sortie: 17 avril 2013
Réalisateur:
Andrew Niccol
Acteurs:
Saoirse Ronan, Jake Abel, Max Irons
Durée:
2h04

Synopsis (Allociné) :
La Terre est envahie. L’humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Melanie Stryder vient d’être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l’être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, se trouve un homme qu’elle ne peut pas oublier. L’amour pourra-t-il la sauver ?


Ma critique de "Les âmes vagabondes": C'est l'adaptation du livre de Stephanie Meyer connue pour la saga "Twilight". Le mélange entre le film d'anticipation et la romance pourado est l'essence du film... On adhère ou pas...

Deux âmes pour le même corps, une voix-off qui traduit la pensée des personnages, un triangle amoureux : le film a une allure de soap, mais le scénario a le mérite de sortir de l'ordinaire. Le développement relationnel des personnages est plutôt bien construit dans le but d'un divertissement pop-corn. Ceux qui auront lu le livre seront peut-être plus exigeants.

les ames vagabondes

Une histoire d'anticipation à l'eau de rose.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Action:        OOCOO

 

Intéressant? -

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour le contexte d'anticipation
-
pour la romance guimauve
- pour la BO émouvante


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- une mise en scène pour ado, avec peu d'action
- des dialogues parfois risibles
- Diane Kruger, une traqueuse qui dénote

20 avril 2013

Oblivion

20495053Science-Fiction

67564366

Film américain

Note: 15/20 ♥♥

Date de sortie: 10 avril 2013
Réalisateur:
Joseph Kosinski
Acteurs:
Tom Cruise, Olga Kurylenko, Morgan Freeman, Andrea Riseborough
Durée:
2h06

Synopsis (Allociné) :
2077 : Jack Harper, en station sur la planète Terre dont toute la population a été évacuée, est en charge de la sécurité et de la réparation des drones. Suite à des décennies de guerre contre une force extra-terrestre terrifiante qui a ravagé la Terre, Jack fait partie d’une gigantesque opération d’extraction des dernières ressources nécessaires à la survie des siens. Sa mission touche à sa fin. Dans à peine deux semaines, il rejoindra le reste des survivants dans une colonie spatiale à des milliers de kilomètres de cette planète dévastée qu’il considère néanmoins comme son chez-lui.


Ma critique de "Oblivion": "Oblivion" possède la qualité esthétique d'un bon film SF, à coup de gadgets futuristes qui ne laissent pas indifférent (l'appartement au dessus des nuages!). Le visuel est donc totalement réussi pour le genre.

Le scénario d'anticipation est intéressant, ravira les amateurs du genre, mais celui-ci est assez scolaire dans sa construction. Il a le soucis de vouloir tout expliquer, dans un esprit très cartésien, donc pas de place à de multiples interprétations. Le choix d'une histoire cohérente et bien écrite n'est pas préjudiciable, mais "Oblivion" ne possède pas le coup de génie attendu.

oblivion

Le spectateur a souvent une longueur d'avance sur les rebondissements à venir, suscitant quelques maladresses : un déroulement de l'intrigue dramatique qui peut décevoir et un rythme qui s'étire en longueur.

oblivion2

Le principal problème vient pour ma part du casting. Je n'ai pas du tout accroché à Olga Kurylenko, qui ne transmet aucune émotion, ringardise la dimension sentimentale du film, contrairement à Andrea Riseborough qui apporte une tendresse cruelle à son personnage. On lâche par-dessus un Tom Cruise assez égal à lui même, bien mais déjà-vu. Bref, l'intrigue exploite de manière bien fade l'enjeu émotionnel autour du triangle amoureux.

Un très beau visuel qui mérite le coup d'oeil, malgré un scénario d'intérêt discutable.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:    OOOOO

Action:        OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour le décor visuel très au point
-
pour la piscine dans les nuages, waouh
- pour l'ambiance SF sympathique, "à l'ancienne"


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- le couple qui a du mal à fonctionner malgré les tonnes d'artifices pompeux
- un scénario scolaire dans sa construction, vite long, vite prévisible
- un patchwork de choses déjà-vu

27 mars 2013

Cloud Atlas

20471737Science-Fiction

67564366

Film américain

Note: 15/20 ♥♥♥♥

Date de sortie: 13 mars 2013
Réalisateur:
Lana Wachowski, Tom Tykwer, Andu Wachowski
Acteurs:
Tom Hanks, Halle Berry, Jim Broadbent
Durée:
2h45

Synopsis (Allociné) :
À travers une histoire qui se déroule sur cinq siècles dans plusieurs espaces temps, des êtres se croisent et se retrouvent d’une vie à l’autre, naissant et renaissant successivement… Tandis que leurs décisions ont des conséquences sur leur parcours, dans le passé, le présent et l’avenir lointain, un tueur devient un héros et un seul acte de générosité suffit à entraîner des répercussions pendant plusieurs siècles et à provoquer une révolution. Tout, absolument tout, est lié.


Ma critique de "Cloud Atlas": "Cloud Atlas" est une épopée à travers le temps et les âges qui nous racontent un chassé-croisé entre six histoires situées dans des contextes bien différents. C'est typiquement le genre de film qui laisse place à une multitude d'interprétations possibles quand le générique de fin retentit... ou pas. Le choix de recourir aux même acteurs pour interpréter les personnages vient davantage perturber le spectateur. C'est surtout l'occasion de découvrir un Tom Hanks dans des looks bien différents et de s'amuser à reconnaître plus ou moins facilement les traits de chaque comédien sous leur maquillage. Car niveau casting, là aussi, il y a du monde...

On peut d'ores et déjà saluer la nature ambitieuse de la mise en scène, où les bonds entre chaque époque se répond de mieux en mieux au fil de la narration : les longueurs nécessaires du début disparaissent facilement, au point de ne plus prêter attention à la grande durée de l'ensemble. La richesse des plans et des décors, les correspondances entre les séquences fourmillent pour former une composition très singulière, comme des accords qui entrent en résonance.

L'audace de la réalisation (adaptation du livre oblige) est de mélanger des ambiances très différentes mais aussi de jouer sur plusieurs registres, avec l'impression de voir plusieurs films dans le même! On passe de l'ambiance futuriste du Néo-Séoul à une ambiance de polar dans la Californie des années 70... Le visuel est riche, mais petit regret au niveau de la musique qui ne transporte pas beaucoup.

La grande question qui se pose maintenant c'est l'intérêt des histoires. C'est en effet la substance du film, et ce genre de mise en scène chorale laisse toujours place a des divergences de goût. Ce sont globalement six histoires au caractère anecdotique, et malgré quelques surprises, elles ne sont pas toutes très passionnantes, avec des enjeux qui semblent presque bateaux... Car la vraie question que le spectateur se pose, est quel est le lien et le sens de tout ça? Personnellement je trouve que la nature du message final ne semble pas aussi ambitieuse que celle de la mise en scène. Le lien de cause à effet entre les histoires n'est pas suffisamment fort pour créer une réelle émotion ou une véritable réflexion. Après 2h45 d'histoires qui se croisent et se recroisent, on constate que de nombreux thèmes sont abordés, sur la rébellion, la destinée, les conséquences de nos actes et de nos choix... Mais ça ne pousse pas la réflexion bien plus loin. J'oserai quand même pas dire que la morale est niaise. Reste le plaisir de s'être embarqué dans ce drôle de puzzle cinématographique.

"Cloud Atlas" se montre très ambitieux en multipliant les intrigues et les genres, et c'est plutôt tant mieux.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOCO

Rythme:       OOOCO

Acteurs:    OOOOO

Action:        OOCOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour la richesse de la mise en scène, décors, acteurs
-
pour une oeuvre originale
- pour voir Jim Sturgess en asiatique, sérieux?


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- il manque la saveur des histoires qui se croisent au delà de la récurrence des acteurs
- un côté sans queue ni tête auquel il faut s'accrocher
- des maquillages qui laissent parfois à désirer