Cinéglobe - Critiques des films à l'affiche par Aline

L'actualité du cinéma- Critiques des films du moment! Archives 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 -2015 - 2016 - 2017

22 septembre 2013

No pain No gain

21029685_20130821122937497Action 

67564366

Film américain

Note: 12/20

Date de sortie: 11 septembre 2013
Réalisateur:
Michael Bay
Acteurs:
Mark Wahlberg, Dwayne Johnson, Ed Harris
Durée:
2h09

Synopsis (Allociné) :
À Miami, Daniel Lugo, coach sportif, ferait n’importe quoi pour vivre le « rêve américain » et profiter, comme sa clientèle fortunée, de ce que la vie offre de meilleur : maisons de luxe, voitures de course et filles de rêve… Pour se donner toutes les chances d’y arriver, il dresse un plan simple et (presque) parfait : enlever un de ses plus riches clients et… lui voler sa vie. Il embarque avec lui deux complices, Paul Doyle et Adrian Doorbal, aussi influençables qu’ambitieux.


Ma critique de "No pain No gain": Il s'agit d'un pamphlet sur le rêve américain et c'est réalisé par Michael Bay, le maître de l'action de blockbuster. C'est pourtant dans un ton très inhabituel que ce dernier nous a pondu "No pain No gain".

no pain no gain

Une comédie noire au troisième degré? Si on cherche une bonne tranche de rigolade, c'est loin d'être le film idéal, puisque malgré une ambiance désinvolte, ce n'est pas vraiment l'humour qui nous saute à la figure. La teneur en ironie est toujours forte, mais c'est avant tout très trash et dérangeant. Une histoire vraie tournée plus ou moins en dérision qui souligne davantage l'aspect d'un drame social.

En effet, le récit met en scène un coach sportif qui va se trouver deux acolytes pour monter un plan d'enfer : voler la vie à un riche client, et s'offrir une vie meilleure. A partir de là, Michael Bay choisit de filmer toute la démesure d'une atmosphère de mauvais goût, au risque et péril du spectateur averti. Une image déroutante, une caméra énergique, une musique de style : un visuel qui assume toute sa laideur.

no pain no gain 2

Le problème c'est qu'on en voit pas vraiment où le cinéaste veut en venir derrière cette action poussiérieuse et vulgaire. Le scénario ne joue pas sur le suspense, stationne autour de son intrigue, et à partir de là, on s'ennuie presque. Il détourne la bêtise des personnages d'une manière très décadente, dans un but qui reste obscur : l'action et le rire ne sont pas palpitants.

A l'affiche, Mark Wahlberg et Dwayne Johnson ne s'en sortent pas si mal, assez polyvalents dans le mélange des tons.

no pain no gain 3

Le résultat est à la fois osé, encourageant, et abject. On finit par ne plus savoir quoi en penser.

Michael Bay prend le risque de tomber dans la vulgarité. "Son meilleur film ?" dixit l'affiche, Non...

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:    OOOOO

Humour:         OCOOO

 

Intéressant? Non

Divertissant? Moyen

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour un parti pris visuel assumé, osé, et original en soi.
-
pour un film de Michael Bay assez à part dans sa filmographie
- parce qu'on est d'accord "ceci est toujours une histoire vraie"  ;)

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- l'ambiance trash et vulgaire qui rappelle beaucoup le montage de "Spring Breakers"
- une ironie noire peut-être, mais un humour qu'il faut chercher
- des longueurs

Posté par Aline Cineglobe à 12:29 - Action/ Aventure - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 septembre 2013

Grand central

20534616_20130702111026946Drame

drap_francais Film français

Note: 14/20

Date de sortie: 28 août 2013
Réalisateur:
Rebecca Zlotowski
Acteurs principaux:
Tahar Rahim, Léa Seydoux, Olivier Gourmet
Durée:
1h34

Synopsis (Allociné) :
De petits boulots en petits boulots, Gary est embauché dans une centrale nucléaire. Là, au plus près des réacteurs, où les doses radioactives sont les plus fortes, il tombe amoureux de Karole, la femme de Toni. L’amour interdit et les radiations contaminent lentement Gary. Chaque jour devient une menace.


Ma critique de "Grand Central": Un sujet social intéressant sur le travail dangereux au sein d'une centrale nucléaire et des acteurs percutants (Olivier Gourmet, Tahar Rahim). Le contexte assez inédit et la mise en tension permet à "Grand Central" de retenir l'attention.

grand central

Si l'atmosphère oppressante et les personnages nous embarque dans leur quotidien, le film reste bancal sur plusieurs aspects. Le scénario ne sait pas toujours quoi raconter et comble avec une intrigue amoureuse très maladroite, presque superflue. L'enjeu passionnel n'est pas puissant et ne transmet pas de grande émotion, contrairement à la critique sociale beaucoup plus percutante sur les conditions dangereuses de travail.

grand central 2

 Une incursion intéressante chez les ouvriers du nucléaire, beaucoup moins sur la partie sentimentale.

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:    OOOCO

Emotion:        OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour l'aspect documenté sur le travail dans les centrales nucléaires
-
pour une histoire centrée sur ses personnages avec de bons seconds rôles
-
pour le moment où le générique de fin retentit

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- l'intrigue sentimentale décevante
- Léa Seydoux (franchement je l'aime toujours pas), son personnage n'apporte rien
- un récit qui se traîne

Posté par Aline Cineglobe à 22:15 - Drame - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 septembre 2013

Jeune & Jolie

21005923_2013051510325393Drame

drap_francais Film français

Note: 13,5/20

Date de sortie: 21 août 2013
Réalisateur:
François Ozon
Acteurs principaux:
Marine Vacth, Géraldine Pailhas, Frédéric Pierrot
Durée:
1h34

Synopsis (Allociné) :
Le portrait d’une jeune fille de 17 ans en 4 saisons et 4 chansons.


Ma critique de "Jeune & Jolie": "Jeune & Jolie" raconte comment une jeune fille de 17 ans, pourtant issue d'un milieu bourgeois, va tomber dans le vice de la prostitution et de l'argent facile. Loin d'un documentaire sur la prostitution étudiante, ce nouveau film de François Ozon explore une mise en scène intimiste qui s'approche davantage du drame familial que d'une critique sociale.

jeune et jolie

Le cinéaste dresse le portrait d'une jeune fille qui se cherche en plein passage à l'âge adulte, l'occasion de traiter des sujets de l'adolescence, de la sexualité et de la prostitution sans vulgarité. La construction du récit selon les quatre saisons permet de faire évoluer l'histoire sans effet répétitif, tout en gérant la manière d'intégrer les scènes plus érotiques.

Malheureusement, l'enjeu du pitch a tendance à se suffire à lui même : si le récit évolue proprement sur l'espace d'une année, les intentions du réalisateur ne progressent pas vraiment. Le synopsis s'étend sur l'heure et demi du film, sans autre forme d'intrigue ou d'analyse. La mise en scène reste maîtrisée mais ne se fait jamais violence pour sortir du cadre descriptif. Le mal être de la jeune fille n'est expliqué qu'à travers un vide d'expression et une toute petite voix à la limite du surjeu, on aime ou on aime pas.

jeune et jolie 2

Le rôle principal est tenu par l'actrice Marine Vacth incarnant très bien la jeunesse et la beauté. Il n'y a rien à redire, excepté qu'elle fait quand même bien plus âgée que 17 ans ce qui fausse dans un sens la démonstration. La caméra s'attache à ce corps parfait en venant presque sublimer une situation pourtant pathétique.

Le bouleversement de l'équilibre familial est donc sensiblement le propos le plus touchant du film, quand le lien de confiance entre une mère et une fille devient aussi fort que le rapport conflictuel. Les dangers et les enjeux de la prostitution sont en effet reléguer à un aspect plus anecdotique et même très léger.

Un regard sans jugement sur le portrait fragile d'une jeune fille qui se prostitue: juste mais pas toujours très saisissable.

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:    OOOCO

Emotion:        OOOOO

 

Intéressant? Assez

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour le sujet de la prostitution abordé d'un autre point de vue
-
pour la découverte de l'actrice Marine Vacth
-
parce que le film était en compétition au festival de Cannes

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- des enjeux et des émotions distants qui ne vont pas au-delà du synopsis
- un rythme linéaire
- le flou facile sur les motivations de la jeune fille

Posté par Aline Cineglobe à 14:51 - Drame - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 juillet 2013

Pour une femme

21007439_20130522104420991Drame

drap_francais Film français

Note: 12,5/20

Date de sortie: 3 juillet 2013
Réalisateur:
Diane Kurys
Acteurs principaux:
Benoît Magimel, Mélanie Thierry, Nicolas Duvauchelle
Durée:
1h50

Synopsis (Allociné) :
A la mort de sa mère, Anne fait une découverte qui la bouleverse : une photo ancienne va semer le doute sur ses origines et lui faire découvrir l'existence d'un oncle mystérieux que ses parents ont accueilli après la guerre. En levant le voile sur un secret de famille, la jeune femme va comprendre que sa mère a connu un grand amour, aussi fulgurant qu'éphémère…


Ma critique de "Pour une Femme": "Pour une femme" plonge le spectateur dans une chronique familiale de l'après-guerre. Anne (Sylvie Testud) raconte le passé de ses parents, et le parfum d'une époque. Histoire amoureuse, contexte politique et secret de famille, racontée avec une sincère simplicité et sans esbrouffes. La réalisatrice exploite le bon naturel des comédiens, notamment le jeu toujours très attachant de Benoît Magimel.

La dramaturgie est assez académique: malheureusement le temps reste long. Le rythme bavard manque vraiment de dynamisme, suivie par une mise en scène un peu pauvre en moyens.

pour une femme

"Pour une femme" a l'odeur du vieux parfum qui a tourné.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:        OOCOO

Acteurs:    OOOOO

Émotion:        OOOOO

 

Intéressant? Assez

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour l'atmosphère et les décors d'une époque passée
-
pour la narration dramatique assez authentique et sans excès d'écriture
-
pour le sex-appeal jeu de Nicolas Duvauchelle

( bon promis c'est la dernière fois que j'utilise cet argument dans les + )

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- longuinet et sans grande surprise
- un peu prétentieux
- le genre de film qui va vite s'oublier...

Posté par Aline Cineglobe à 22:12 - Drame - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

16 juin 2013

The Bling Ring

21005295_20130513125110571Drame

67564366

Film américain

Note: 12,5/20 ♥♥

Date de sortie: 12 juin 2013
Réalisateur:
Sofia Coppola
Acteurs:
Israel Broussard, Emma Watson, Taissa Farmiga
Durée:
1h30

Synopsis (Allociné) :
À Los Angeles, un groupe d’adolescents fascinés par le people et l’univers des marques traque via Internet l’agenda des célébrités pour cambrioler leurs résidences. Ils subtiliseront pour plus de 3 millions de dollars d’objets de luxe : bijoux, vêtements, chaussures, etc. Parmi leurs victimes, on trouve Paris Hilton, Orlando Bloom et Rachel Bilson. Les médias ont surnommé ce gang, le "Bling Ring".


Ma critique de "The Bling Ring": Avec la grande promotion faite autour de "The Bling Ring" présenté à Cannes, le scénario a très vite du mal à nous surprendre : on a l'impression de connaître le film avant de l'avoir vu. L'histoire est en effet très répétitive, se résumant à une suite de petits cambriolages mis en scène avec des points de vues plus ou moins variés.

the bling ring

Inspirés de faits réels, Sofia Coppola nous plonge dans les villas de stars d'Hollywood, où un gang d'adolescents non dans le besoin viennent faire leur "shopping" de luxe.

Ce sujet de fait-divers attire la curiosité, la BO est sympa, la vision assez ironique, mais on ne s'empêcher de penser que le film tourne dans le vide, et il ne fallait pas faire plus long.

the bling ring 2

Côté acteurs, c'est pas aussi rayonnants que le bling bling vendu.

Une belle vitrine de produits de luxe!

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:    OOOOO

Emotion:         OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour le sujet sympathique, original, façon reportage chez les stars
-
pour le dressing à chaussures youhhou j'adore
- parce que l'affiche va super bien avec le design de mon blog
- pour la tête du flic quand il retrouve les escarpins roses (le seul truc vraiment drôle)

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- l'aspect répétitif du scénario
- pas de tension dans l'intrigue
- peu riche en action ou émotion

Posté par Aline Cineglobe à 00:31 - Drame - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 juin 2013

Gatsby le Magnifique

20531934Comédie dramatique

67564366

australie

Film américain, australien

Note: 16/20 ♥♥♥♥

Date de sortie: 15 mai 2013
Réalisateur:
Baz Luhrmann
Acteurs:
Leonardo DiCaprio, Tobey Maguire, Carey Mulligan
Durée:
2h22

Synopsis (Allociné) :
Printemps 1922. L'époque est propice au relâchement des mœurs, à l'essor du jazz et à l'enrichissement des contrebandiers d'alcool… Apprenti écrivain, Nick Carraway quitte la région du Middle-West pour s'installer à New York. Voulant sa part du rêve américain, il vit désormais entouré d'un mystérieux millionnaire, Jay Gatsby, qui s'étourdit en fêtes mondaines, et de sa cousine Daisy et de son mari volage, Tom Buchanan, issu de sang noble. C'est ainsi que Nick se retrouve au cœur du monde fascinant des milliardaires, de leurs illusions, de leurs amours et de leurs mensonges. Témoin privilégié de son temps, il se met à écrire une histoire où se mêlent des amours impossibles, des rêves d'absolu et des tragédies ravageuses et, chemin faisant, nous tend un miroir où se reflètent notre époque moderne et ses combats.


Ma critique de "Gatsby le Magnifique": Baz Luhrmann garde le sens duspectacle avec son adaptation de "Gatsby le magnifique" : un rythme de cabaret, une musique anachronique, l'esbouffre des décors, les costumes d'époque... C'est un style très fantaisiste qui prend le risque de se tromper, alors forcément on aime ou pas. Autant j'ai jamais accroché à "Moulin Rouge", autant je suis convaincue par la mise en scène  de "Gatsby" qui accessoirise très bien l'histoire.

 

gatsby

 

Le scénario est découpé en deux intrigues : le mystère autour du personnage de Gatsby et une impossible histoire d'amour. Avec les thèmes abordés (une romance mièvre), et la présence de Leo le magnifique, je pense qu'on a plus de chance d'aimer ce film en étant du sexe féminin^^ L'histoire n'est pas très profonde et un peu molle, mais Luhrmann tient bien les rennes du récit!

On peut ensuite émettre quelques réserves du côté du casting, avec des acteurs qui ne laissent pas toujours transparaître beaucoup d'émotions.

Une douce fantaisie de cinéma!

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOCO

Rythme:       OOOCO

Acteurs:    OOOCO

Emotion:         OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour la mise en scène très folklorique et assumée
-
pour la demeure de Gatsby : le manoir d'un conte de fée
- pour le scénario simple et divertissant

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- une orgie de fantaisie tue le spectateur non préparé?
- une romance trop riche en miel?
- une émotion trop stérile et noyée

27 mai 2013

Le Passé

21000224_20130419194105111Drame

drap_francais Film français

Note: 17,5/20 ♥♥

Date de sortie: 17 mai 2013
Réalisateur:
Asghar Farhadi
Acteurs principaux:
Bérénice Bejo, Tahar Rahim, Ali Mosaffa
Durée:
2h10

Synopsis (Allociné) :
Après quatre années de séparation, Ahmad arrive à Paris depuis Téhéran, à la demande de Marie, son épouse française, pour procéder aux formalités de leur divorce. Lors de son bref séjour, Ahmad découvre la relation conflictuelle que Marie entretient avec sa fille, Lucie. Les efforts d'Ahmad pour tenter d'améliorer cette relation lèveront le voile sur un secret du passé.


Ma critique de "Le Passé": Après "Une séparation", le cinéaste iranien Asghar Farhadi revient avec un nouveau drame intimiste, toujours aussi puissant du point de vue émotionnel. "Le passé" fouille d'une manière très juste chacun des personnages, avec un scénario qui réussit à amener une pointe de suspense.

L'écriture des personnages renvoie à une réalité authentique et complexe : "Le passé" plaira à ceux qui aiment les personnages vrais. Les gestes ne sont pas laissés au hasard, et la direction des acteurs est de bon niveau.

le passé

La mise en scène reste pourtant simple, avec une caméra plongée au coeur d'une famille recomposée qui nous fait découvrir peu à peu les secrets de chacun. Avec des silences bien placés et un discours intelligent, le cinéaste démontre encore une fois qu'il est possible de faire des films au rythme lent, où l'on ne voit pas le temps passer.

Une jolie claque en termes de mise en scène et d'interprétation.

 

Réalisation:    OOOOC

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOCO

Acteurs:    OOOOO

Emotion:        OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour la subtilité des personnages et du scénario
-
pour l'interprétation très juste de chaque acteur
-
pour les multiples sujets abordés sur la société

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- une histoire pas très gaie^^
- peu gourmand en action et en décor...
- quelques longueurs tout de même

Posté par Aline Cineglobe à 11:37 - Drame - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 mai 2013

L'écume des jours

20502395Drame

drap_francais Film français

Note: 14,5/20

Date de sortie: 24 avril 2013
Réalisateur:
Michel Gondry
Acteurs principaux:
Romain Duris, Audrey Tautou, Gad Elmaleh
Durée:
2h05

Synopsis (Allociné) :
L’histoire surréelle et poétique d’un jeune homme idéaliste et inventif, Colin, qui rencontre Chloé, une jeune femme semblant être l’incarnation d’un blues de Duke Ellington. Leur mariage idyllique tourne à l’amertume quand Chloé tombe malade d’un nénuphar qui grandit dans son poumon. Pour payer ses soins, dans un Paris fantasmatique, Colin doit travailler dans des conditions de plus en plus absurdes, pendant qu’autour d’eux leur appartement se dégrade et que leur groupe d’amis, dont le talentueux Nicolas, et Chick, fanatique du philosophe Jean-Sol Partre, se délite.


Ma critique de "L'écume des jours": On reconnaît fortement la patte de Michel Gondry derrière une mise en scène inventive à chaque plan: du scrapbooking cinématographique! Un univers onirique et poétique auquel on adhère ou pas, mais qui reste visuellement très riche et absurde.

Il est cependant dommage que les bricolages prennent le pas sur les émotions... On s'attache assez froidement aux personnages.

Un univers créatif, mélancolique, spécial.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:    OOOCO

Emotion:        OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour l'imaginaire créatif et poétique à la sauce Gondry
-
pour le couple à l'écran Duris/Tatou, stars emblématiques du cinéma français
-
pour

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- une émotion qui se perd derrière le bric et brac systématique de la mise en scène
- des longueurs de narration
- un film très spécial^^

Posté par Aline Cineglobe à 13:48 - Comédie dramatique - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

05 mai 2013

Mud - Sur les rives du Mississippi

21000219_20130419193021705Drame

67564366

Film américain

Note: 13/20 ♥♥

Date de sortie: 1 mai 2013
Réalisateur:
Jeff Nichols
Acteurs:
Matthew McConaughey, Tye Sheridan, Resse Witherspoon
Durée:
2h10

Synopsis (Allociné) :
Ellis et Neckbone, 14 ans, découvrent lors d’une de leurs escapades quotidiennes, un homme réfugié sur une île au milieu du Mississipi. C’est Mud : un serpent tatoué sur le bras, un flingue et une chemise porte-bonheur. Mud, c’est aussi un homme qui croit en l’amour, une croyance à laquelle Ellis a désespérément besoin de se raccrocher pour tenter d’oublier les tensions quotidiennes entre ses parents. Très vite, Mud met les deux adolescents à contribution pour réparer un bateau qui lui permettra de quitter l’île. Difficile cependant pour les garçons de déceler le vrai du faux dans les paroles de Mud. A-t-il vraiment tué un homme, est-il poursuivi par la justice, par des chasseurs de primes ? Et qui est donc cette fille mystérieuse qui vient de débarquer dans leur petite ville de l’Arkansas ?


Ma critique de "Mud - Sur les rives du Mississppi": Jeff Nichols nous embarque sur les rives du Mississippi à travers un récit initiatique sur la rencontre entre un vagabond et de deux enfants. Dans une Amérique profonde, le film décrit comment les personnages vont tisser des liens autour d'un refuge secret : une île sauvage au milieu du fleuve.

La caméra intimiste plonge le spectateur dans l'imaginaire de l'enfance, de la nature sauvage, des cabanes dans les bois, des chasses au trésor, en immisçant de manière assez habile les réalités du monde adulte. Le sujet et le cadre du film apportent une sensibilité notable, servi par une juste interprétation des acteurs, mais à laquelle il manque peut-être une dimension plus attachante.

mud

Car pourtant, malgré un certain classissisme juché de métaphores et de sous-entendus, la mise en scène m'a semblé trop souvent ennuyeuse. L'intensité dramatique se perd dans un rythme assez simpliste et des répétitions de scénario. Si les enjeux de l'histoire sont abordés avec une certaine finesse (la paternité, l'amour, le contexte social, les rêves...) l'action du film est trop souvent hermétique et même prévisible.

Une histoire bien inspirée, mais plutôt longue...

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:   OOOOO

Émotion:      OOCOO

 

Intéressant? -

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour l'ambiance particulière du Mississippi à la fois dangereux et tranquille
-
pour les fans de l'acteur Matthew McConaughey
- pour les thèmes abordés, sobres et touchants


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- une mise en scène à longueurs
- la densité des émotions un peu décevante
- pas très palpitant...

Posté par Aline Cineglobe à 15:36 - Drame - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 avril 2013

The Place beyond the Pines

20503476Drame

67564366

Film américain

Note: 14/20 ♥♥

Date de sortie: 20 mars 2013
Réalisateur:
Derek Cianfrance
Acteurs:
Ryan Gosling, Bradley Cooper, Eva Mendes
Durée:
2h20

Synopsis (Allociné) :
Cascadeur à moto, Luke est réputé pour son spectaculaire numéro du «globe de la mort». Quand son spectacle itinérant revient à Schenectady, dans l’État de New York, il découvre que Romina, avec qui il avait eu une aventure, vient de donner naissance à son fils… Pour subvenir aux besoins de ceux qui sont désormais sa famille, Luke quitte le spectacle et commet une série de braquages. Chaque fois, ses talents de pilote hors pair lui permettent de s’échapper.


Ma critique de "The Place Beyond the Pines": "The Place beyond the pines" navigue dans le registre dramatique, n'hésitant pas à user d'une allure cérémonieuse (dialogues et la qualité des plans). Les protagonistes évoluent dans un contexte toujours oppressant, où la mise en scène décrit une atmosphère plutôt sombre. Bref, c'est pas le film qui redonne vraiment la pêche^^

the place beyond the pines

L'originalité du film réside dans un découpage narratif plutôt inattendu, qui n'hésite pas à écourter ses intrigues pour s'ouvrir sur trois chapitres bien distincts. Ce choix de composition reste assez discutable, avec des plus et des moins. L'histoire intimiste des personnages est globalement touchante, mais l'intensité dramatique a du mal à vraiment décoller. Les évènements de la fin déçoivent par leur enjeu sans caractère et prévisible. Même si la composition d'ensemble est digne d'un certain intérêt, tout comme les thèmes abordés (conséquences d'un acte, sens de la fatalité et du devoir, lien de la famille) on a envie de croire à plus.

the place beyond the pines2

Côté acteur, Ryan Gosling se fige dans une mono-expression qu'on lui connaît bien, sans effort notable. Eva Mendes est assez touchante dans le rôle qui lui est confié. Et Bradley Cooper élargit son jeu de comédien.

Un enjeu dramatique qui se laisse bien regarder mais qui stagne autour de sa propre ombre.

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Émotion:      OOOOO

 

Intéressant? Correct

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour une composition en trois actes qui avance en surprise
-
pour l'aspect soigné de la photographie et de la bande-son
- pour un Bradley Cooper plus brun que d'habitude


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- l'ampleur dramatique qui passe à côté d'une conclusion davantage pertinente
- un rythme à longueur
- les personnages qui ne vieillissent pas... mouais