Cinéglobe - Critiques des films à l'affiche par Aline

L'actualité du cinéma- Critiques des films du moment! Archives 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 -2015 - 2016 - 2017

22 septembre 2013

No pain No gain

21029685_20130821122937497Action 

67564366

Film américain

Note: 12/20

Date de sortie: 11 septembre 2013
Réalisateur:
Michael Bay
Acteurs:
Mark Wahlberg, Dwayne Johnson, Ed Harris
Durée:
2h09

Synopsis (Allociné) :
À Miami, Daniel Lugo, coach sportif, ferait n’importe quoi pour vivre le « rêve américain » et profiter, comme sa clientèle fortunée, de ce que la vie offre de meilleur : maisons de luxe, voitures de course et filles de rêve… Pour se donner toutes les chances d’y arriver, il dresse un plan simple et (presque) parfait : enlever un de ses plus riches clients et… lui voler sa vie. Il embarque avec lui deux complices, Paul Doyle et Adrian Doorbal, aussi influençables qu’ambitieux.


Ma critique de "No pain No gain": Il s'agit d'un pamphlet sur le rêve américain et c'est réalisé par Michael Bay, le maître de l'action de blockbuster. C'est pourtant dans un ton très inhabituel que ce dernier nous a pondu "No pain No gain".

no pain no gain

Une comédie noire au troisième degré? Si on cherche une bonne tranche de rigolade, c'est loin d'être le film idéal, puisque malgré une ambiance désinvolte, ce n'est pas vraiment l'humour qui nous saute à la figure. La teneur en ironie est toujours forte, mais c'est avant tout très trash et dérangeant. Une histoire vraie tournée plus ou moins en dérision qui souligne davantage l'aspect d'un drame social.

En effet, le récit met en scène un coach sportif qui va se trouver deux acolytes pour monter un plan d'enfer : voler la vie à un riche client, et s'offrir une vie meilleure. A partir de là, Michael Bay choisit de filmer toute la démesure d'une atmosphère de mauvais goût, au risque et péril du spectateur averti. Une image déroutante, une caméra énergique, une musique de style : un visuel qui assume toute sa laideur.

no pain no gain 2

Le problème c'est qu'on en voit pas vraiment où le cinéaste veut en venir derrière cette action poussiérieuse et vulgaire. Le scénario ne joue pas sur le suspense, stationne autour de son intrigue, et à partir de là, on s'ennuie presque. Il détourne la bêtise des personnages d'une manière très décadente, dans un but qui reste obscur : l'action et le rire ne sont pas palpitants.

A l'affiche, Mark Wahlberg et Dwayne Johnson ne s'en sortent pas si mal, assez polyvalents dans le mélange des tons.

no pain no gain 3

Le résultat est à la fois osé, encourageant, et abject. On finit par ne plus savoir quoi en penser.

Michael Bay prend le risque de tomber dans la vulgarité. "Son meilleur film ?" dixit l'affiche, Non...

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:    OOOOO

Humour:         OCOOO

 

Intéressant? Non

Divertissant? Moyen

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour un parti pris visuel assumé, osé, et original en soi.
-
pour un film de Michael Bay assez à part dans sa filmographie
- parce qu'on est d'accord "ceci est toujours une histoire vraie"  ;)

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- l'ambiance trash et vulgaire qui rappelle beaucoup le montage de "Spring Breakers"
- une ironie noire peut-être, mais un humour qu'il faut chercher
- des longueurs

Posté par Aline Cineglobe à 12:29 - Action/ Aventure - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

18 septembre 2013

White House Down

21017526_20130731153915065Action

67564366

Film américain

Note: 15/20 

Date de sortie: 4 septembre 2013
Réalisateur:
Roland Emmerich
Acteurs:
Channing Tatum, Jamie Foxx, Maggie Gyllenhaal
Durée:
2h12

Synopsis (Allociné) :
Membre de la police du Capitole, John Cale vient de se voir refuser le job dont il rêvait : assurer la protection du président des États-Unis. Espérant éviter à sa fille une déception lorsqu’il lui apprendra la nouvelle, il l’emmène visiter la Maison-Blanche. C’est à ce moment qu’un groupe paramilitaire lourdement armé attaque le bâtiment. Alors que le gouvernement américain sombre dans le chaos, Cale va tenter de sauver sa fille, le président, et le pays tout entier…


Ma critique de "White House Down": Après avoir détruit la Maison Blanche dans tous ces derniers films, Roland Emmerich termine le tableau avec "White House Down", où cette dernière se retrouve assiégée par des terroristes. Verdict : un film d'action assurément récréatif.

white house down

A cheval entre le premier et le second degré, le scénario de série B n'en est pas moins réussi, tout comme le duo Jamie Foxx/Channing Tatum. Le film alterne le ton sérieux comme dans la série "24 heures chrono" avec des passages plus ironique rappelant "Die Hard".

La première partie, un peu longue mais nécessaire, pose les personnages en place, pour ensuite mieux les faire interragir et les tourner en dérision.

white house down 2

Action spectaculaire, explosions, bons sentiments, pics humoristiques, scènes héroïques, les ingrédients bon public sont réunis pour ne pas ennuyer le spectateur. C'est sûr on ne vient pas chercher le film d'auteur avec ce film...

N'oubliez pas les popcorn.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOOCO

Action:         OOOCO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour la course poursuite autour de la fontaine
-
pour un humour et une action sans surdose
- pour la grosse production grand public

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- légèrement étiré en longueur
- un scénario pas très profond en soi
- allergiques aux aberrance s'abstenir!

Posté par Aline Cineglobe à 19:48 - Action/ Aventure - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29 août 2013

Lone Ranger, Naissance d'un héros

21005616_20130514100052863Aventure

67564366

Film américain

Note: 12/20

Date de sortie: 7 août 2013
Réalisateur:
Gore Verbinski
Acteurs:
Johnny Depp, Armie Hammer
Durée:
2h29

Synopsis (Allociné) :
Tonto, le guerrier indien, raconte comment John Reid, un ancien défenseur de la loi, est devenu un justicier légendaire. Ces deux héros à part vont devoir apprendre à faire équipe pour affronter le pire de la cupidité et de la corruption. Le tandem fait des étincelles et entraîne le public dans un tourbillon de surprises et d’humour.


Ma critique de "Lone Ranger - Naissance d'un héros": "Lone Ranger" est un western conduit par l'équipe de "Pirates des Caraïbes". Un gros budget pour un divertissement assez banal sur la forme et presque ennuyeux sur le fond. Le film n'arrive pas vraiment à trouver son ton (narration enfantine, histoire d'amour platonique, humour pas top...) et s'étire assez vite en longueur, tant les ficelles sont déjà vues : les deux anti-héros que tout oppose, l'action "je saute sur les wagons du train", le récit manichéen... L'ensemble n'est pas déplaisant, mais n'est jamais surprenant. Jonhnny Depp reste assez prisonnier de son personnage de Jack Sparrow avec du bide en plus, Armie Hammer (même s'il n'a pas le meilleur doublage au monde) manque un peu de charisme sur ce coup là.

lone ranger

"Lone Ranger" nous embarque dans un conte de western sympa mais l'action reste poussive et banale.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:    OOOOO

Action:         OOOOO

 

Intéressant? Non

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour les fans de Johnny Depp
-
pour les paysages typique du western
- pour la course-poursuite à cheval sur les toits du train, celle là elle est amusante

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un manque d'épaisseur en tout
- un rythme longuet pour des péripéties sans grande originalité
- pas le film du siècle

Posté par Aline Cineglobe à 21:39 - Action/ Aventure - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07 août 2013

R.I.P.D. Brigade Fantôme

21017799_20130705120422773Fantastique

67564366

Film américain

Note: 12,5/20 

Date de sortie: 31 juillet 2013
Réalisateur:
Robert Schwentke
Acteurs:
Jeff Bridges, Ryan Reynolds, Kevin Bacon
Durée:
1h36

Synopsis (Allociné) : 
Dans le film d’aventures surnaturelles, R.I.P.D. Brigade Fantôme, Jeff Bridges et Ryan Reynolds jouent un tandem de flics d’un genre très spécial, puisque défunts, et envoyés par leur unitéde police, le R.I.P.D. (Rest in Peace Department), pour protéger notre planète d’une recrudescence de créatures néfastes qui refusent de passer tranquillement dans l’autre monde.


Ma critique de "R.I.P.D. Brigade Fantôme": Le scénario est un peu un gag en lui-même : l'histoire nous plonge au coeur de la police funèbre ! La recette est traditionnelle : un duo de flics avec le jeune bleu et le bougon expérimenté, très sympathiquement interprété par Jeff Bridges et Ryan Reynolds. Après faut pas aller chercher bien plus loin, entre une réalisation fouillis et des dialogues de série B.

ripd

La dimension fantastique ne se prend pas au sérieux, dans une ambiance "Ghostbusters", comme on en voit plus si souvent...

 

Réalisation:    OOCOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:    OOOCO

Action:         OOOOO

 

Intéressant? Non

Divertissant? Assez

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
parce que ça se laisse regarder
-
pour l'ambiance farfelue et sans prétention
- pour le tandem Jeff Bridges/Ryan Reynolds

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- le côté série Z qui peut déranger
- des ingrédients éculés
- reste à l'état de film insignifiant...

29 juillet 2013

Pacific Rim

21008109_20130524124818714Science-fiction

67564366

Film américain

Note: 11,5/20

Date de sortie: 17 juillet 2013
Réalisateur:
Guillermo del Toro
Acteurs:
Charlie Hunnam, Idris Elba
Durée:
2h10

Synopsis (Allociné) :
Surgies des flots, des hordes de créatures monstrueuses venues d’ailleurs, les «Kaiju», ont déclenché une guerre qui a fait des millions de victimes et épuisé les ressources naturelles de l’humanité pendant des années. Pour les combattre, une arme d’un genre nouveau a été
mise au point : de gigantesques robots, les «Jaegers», contrôlés simultanément par deux pilotes qui communiquent par télépathie grâce à une passerelle neuronale baptisée le «courant». Mais même les Jaegers semblent impuissants face aux redoutables Kaiju.


Ma critique de "Pacific Rim": Les histoires de science-fiction avec des gros robots geek ça n'a personnellement jamais été mon dada. Niveau affinité avec le scénario, "Pacific Rim" ne sera donc pas mon blockbuster préféré de l'été.

pacific rim

L'idée des énormes créatures venues des entrailles de la Terre fait froid dans le dos, mais réduire le scénario a une série de batailles contre des grosses machines futuristes (et en plus ils ont des noms: les "Kaiju" contre les "Jaegers"), c'est parfois un peu lourdingue et paresseux. Malgré une tentative de scénario construit, ce n'est pas que le rythme soit ennuyeux, mais un peu quand même, ce n'est pas que l'enjeu dramatique soit prévisible, mais un peu quand même...

pacific rim 2

C'est donc surtout pour le spectacle visuel que le jeu en vaut la chandelle. Les effets spéciaux sont omini-présents, et ça balance du lourd. "Pacific Rim" nous montre comment des méga-machines contrôlées fusionnellement par deux pilotes vont bastonner des monstres géants. L'histoire ajoute un grain de tension (quand et où les monstres vont-ils sortir) un grain d'histoire sentimentale (les pilotes ne fusionnent pas avec n'importe qui), mais la mise en scène insiste beaucoup sur les scènes de combat. Les grands amateurs d'action ne seront donc pas déçus!

pacific rim 3

Les personnages et les intrigues secondaires laissent parfois pantois (les scientifiques ne sont pas vraiment dans le ton du film). Bref, ce film pour garçons manque globalement d'émotion, de tragédie, d'humour ou tout ce que l'on veut pour sortir du schéma classique du film de baston. Malgré tout, on ne garde pas non plus un mauvais souvenir de "Pacific Rim" : le scénario ringard mis au goût du jour par des effets modernes, c'est plutôt audacieux dans son genre.

Robots vs monstres ? Un gros délire numérique avant tout.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:    OOCOO

Action:         OOOOO

 

Intéressant? -

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour le plaisir de voir des Kaiju massacrer des Jaegers, ou l'inverse
-
pour le spectacle visuel sur grand écran qui fait boum boum et l'action survitaminée
- pour profiter d'une salle climatisée pendant la canicule

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- beaucoup d'action, encore de l'action, ça fait boum boum
- la solution des robots, bof
- des dialogues pas très profonds


17 juillet 2013

World War Z

20526204Science-fiction

67564366

Film américain

Note: 15,5/20 ♥♥♥♥

Date de sortie: 3 juillet 2013
Réalisateur:
Marc Forster
Acteurs:
Brad Pitt, Mireille Enos, Elyes Gabel
Durée:
1h56

Synopsis (Allociné) : 
Un jour comme les autres, Gerry Lane et sa famille se retrouvent coincés dans un embouteillage monstre sur leur trajet quotidien. Ancien enquêteur des Nations Unies, Lane comprend immédiatement que la situation est inhabituelle. Tandis que les hélicoptères de la police sillonnent le ciel et que les motards quadrillent les rues, la ville bascule dans le chaos...


Ma critique de "World War Z": C'est encore un film de zombies mais cette fois-ci version blockbuster, c'est-à-dire avec une image crédible, des paysages, et Brad Pitt! Youhou!

world war z

Après avoir entendu tout et n'importe quoi, j'ai enfin pu me faire ma propre idée du film. Je donne tout d'abord un bon point au scénario, plutôt bien soigné et jamais répétitif, l'histoire avance en variant les rythmes et les décors : une scène catastrophe par-ci, une scène militaire par là, une scène boucherie par-ci, une scène familiale par là... Les séquences s'enchaînent assez bien, même si certains passages n'échappent pas au côté lassant du déjà-vu.

world war z 2

Malgré une intrigue diversifiée, le côté assez prévisible dans le dénouement de chaque scène d'action et les images de zombies assez grand public apportent un côté très sage à l'affaire. Le film n'est jamais vraiment sanglant, préférant plutôt suggérer les choses.

Certaines scènes de tension sont réussies (les scènes de confinements), mais côté émotion ou frayeur choc c'est jamais le grand boulevervement des frissons, un peu dommage. Par contre, la bonne surprise de l'histoire vient surtout du fait de donner une explication un peu crédible à la recherche de l'antidote.

world war z 3

Voilà, on reste dans un ton premier degré bien à sa place et outre la publicité Pepsi, les images ne prêtent pas forcément à rire. Les effets spéciaux assurent le show.

Un bon film catastrophe !

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOOCO

Action:         OOOCO

 

Intéressant? -

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour l'ambiance film catastrophe sous le thème des zombies
-
pour la tension grand spectacle et assez efficace
- pour le scénario plus réfléchi, moins cliché et l'issue finale

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- des scènes de zombie classiques dans l'âme, voir aseptisées, au goût de déjà vu
- des zombies bof bof, très prévisibles dans leur action et vite ennuyeux
- pas très intellectuel comme film^^

30 mai 2013

The Call

21000451_20130422162145636Thriller

67564366

Film américain

Note: 14/20 ♥♥

Date de sortie: 29 mai 2013
Réalisateur:
Brad Anderson
Acteurs:
Halle Berry, Abigail Breslin, Morris Chestnut
Durée:
1h35

Synopsis (Allociné) :
Une adolescente est kidnappée par un tueur en série. Pour la sauver, une opératrice d'un centre d'appel d'urgences va affronter ses propres peurs liées à une tragédie de son passé. Leur seul lien : un téléphone portable. Une course contre la montre commence... Chaque appel pourrait bien être le dernier.


Ma critique de "The Call": Ce thriller a une composition assez banale, un rythme très télévisuel dans sa forme. "The Call" manie efficacement la course contre-la-monte et le suspense. Le pitch est simple : une opératrice d'une centrale d'urgences du 911 doit guider en direct et par téléphone, une jeune fille qui vient de se faire kidnapper par un tueur en série! Le rythme quasiment en "temps réel" permet d'intensifier l'action.

the call

Le point de vue abordé reste plutôt original mais la mise en scène est assez lisse et déjà-vue. De plus, l'accumulation de certains poncifs comme le profil psychopathe du tueur en série vient grossir le caractère impersonnel d'une telle production et la facilité de certaines issues.

On retient une très bonne prestation d'Halle Berry, touchante dans son rôle. C'est aussi l'occasion de retrouver la jeune Abigail Breslin ("Little Miss Sunshine") pas bien mise en valeur physiquement, c'est bien, ça décomplexe^^

Le thriller "bien américain" par excellence.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOOCO

Acteurs:    OOOOO

Action:           OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour une dynamique qui laisse le spectateur en alerte
-
pour l'ambiance très américaine du centre du 911
- pour l'actrice Halle Berry bien à sa place

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- le genre de film à invraisemblances
- une fin plus classique qui s'essoufle
- ça rappelle certains téléfilms du dimanche après-midi

Posté par Aline Cineglobe à 23:47 - Thriller/ Policier - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

01 mai 2013

Iron Man 3

20508296Science-Fiction

67564366

Film américain

Note: 14/20 ♥♥

Date de sortie: 24 avril 2013
Réalisateur:
Shane Black
Acteurs:
Robert Downey Jr, Gwyneth Paltrow, Don Cheadle
Durée:
2h11

Synopsis (Allociné) :
Tony Stark, l’industriel flamboyant qui est aussi Iron Man, est confronté cette fois à un ennemi qui va attaquer sur tous les fronts. Lorsque son univers personnel est détruit, Stark se lance dans une quête acharnée pour retrouver les coupables. Plus que jamais, son courage va être mis à l’épreuve, à chaque instant. Dos au mur, il ne peut plus compter que sur ses inventions, son ingéniosité, et son instinct pour protéger ses proches. Alors qu’il se jette dans la bataille, Stark va enfin découvrir la réponse à la question qui le hante secrètement depuis si longtemps : est-ce l’homme qui fait le costume ou bien le costume qui fait l’homme ?


Ma critique de "Iron Man 3": Ce troisième volet d'Iron Man est bien de la même trempe que les deux autres. Un scénario assez vide de sens mais récréatif, de l'action grand spectacle, des dialogues spongieux, de l'humour en toile de fond. Les inconditionnels de Robert Downey Jr dans son armure rouge ne vont pas être déçus.

Comme toute suite qui se respecte, l'histoire ne touche pas les sommets de la subtilité, mais s'inscrit dans la continuité de l'univers Iron Man. Heureusement, pas besoin de se souvenir parfaitement des autres opus pour comprendre l'histoire.

iron man3

Le rythme offre un spectacle assez fluide, avec des effets spéciaux sans surprises mais qui tiennent la route. La réalisation réussit à doser l'action. Bref, "Iron Man 3" n'est pas un film indispensable mais reste ouvert à un large public.

Un blockbuster calibré pour faire des entrées.

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOOCO

Action:        OOOOO

 

Intéressant? -

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour la scène de destruction de la maison
-
pour le ton qui ne se prend pas trop au sérieux
- pour retrouver R. Downey Jr : les vannes de Tony Stark dans son armure d'Iron Man


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un scénario flottant
- la 3D inutile
- une dimension épique qui manque de saveur

Posté par Aline Cineglobe à 22:13 - Science-Fiction/ Fantastique - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 février 2013

Gangster Squad

20446220Action 

67564366Film américain

Note: 14,5/20

Date de sortie: 6 février 2013
Réalisateur:
Ruben Fleischer
Acteurs:
Josh Brolin, Ryan Gosling, Sean Penn
Durée:
1h53

Synopsis (Allociné) :
Los Angeles, 1949. Mickey Cohen, originaire de Brooklyn, est un parrain impitoyable de la mafia qui dirige la ville et récolte les biens mal acquis de la drogue, des armes, des prostituées et – s’il arrive à ses fins – de tous les paris à l’ouest de Chicago. Tout ceci est rendu possible par la protection, non seulement des hommes de mains à sa solde, mais également de la police et des hommes politiques qui sont sous sa coupe. Cela suffit à intimider les policiers les plus courageux et les plus endurcis… sauf, peut-être, les membres de la petite brigade officieuse de la LAPD dirigée par les Sergents John O’Mara et Jerry Wooters qui, ensemble, vont tenter de détruire l’empire de Cohen.


Ma critique de "Gangster Squad": On est au coeur d'une reconstitution des années 50, dans une ambiance un peu kitsch, avec un aspect presque comic book. Se décline alors une histoire classique de gangters qui recycle gentiment les poncifs du genre. Ou comment un groupe de flics va tenter de faire tomber le grand parrain Mickey Cohen.

gangster squad

Le réalisateur de "Bienvenue à Zombiland" change d'univers mais n'oublie pas son second degré. La mise en scène de "Gangster Squad" mélange les tons, mais privilégie surtout l'action. Action ironique, dramatique, violente, en veux-tu en voilà, dans une toile de fond qui reste très joyeusement naïve (la femme enceinte, le couple in love, le méchant très méchant).

gangster squad 2

L'intrigue et les personnages ne sont donc pas au coeur d'une grande subtilité, c'est le genre de film où le rythme nerveux peut même faire lâcher l'attention au beau milieu des scènes d'action.

Le casting est sympathique et bien hollywoodien : Sean Penn, Ryan Gosling, Josh Brolin, Emma Stone... 

Un film de gangsters qui privilégie l'action pop-corn sans faire bien plus.

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOOCO

Action:        OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour le charme des acteurs
-
pour l'aspect divertissant
- pour des scènes gores bien cash


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début du film:
- une photographie moderne dans laquelle on ne retrouve pas le charme "d'époque"
- des personnages sans beaucoup de relief
- des longueurs d'action

27 janvier 2013

Le dernier rempart

20314444Action moins10

67564366Film américain

Note: 14/20

Date de sortie: 23 janvier 2013
Réalisateur:
Kim Jee-woon
Acteurs:
Arnold Schwarzenegger, Forest Whitaker
Durée:
1h47

Synopsis (Allociné) : 
Après une opération ratée qui l’a laissé rongé par les remords et les regrets, Ray Owens a quitté son poste à la brigade des stupéfiants de Los Angeles. Il est désormais le shérif de la paisible petite ville de Sommerton Junction, tout près de la frontière mexicaine. Mais sa tranquillité vole en éclats lorsque Gabriel Cortez, le baron de la drogue le plus recherché du monde, réussit une évasion spectaculaire d’un convoi du FBI, semant les cadavres derrière lui…


Ma critique de "Le dernier rempart": Voilà un film d'action plutôt distrayant dans son genre. Le réalisateur choisit de suivre une tonalité de série B, qui au fur et à mesure du récit, se prend de moins en moins au sérieux.

L'intrigue reste mineure, mais le découpage est efficace. Plusieurs ingrédients sont réunis pour constituer la farce : action, humour, émotion, explosion sanglante... De plus, la particularité du film est de retrouver en tête d'affiche Arnold Schwarzenegger, accompagné de rôles secondaires sympathiques.

le dernier rempart

Si vous voulez reposer votre cerveau avec une course-poursuite en voiture dans les champs de maïs, un homme qui explose en feu d'artifice, ou avec une amourette à 3 francs, alors ce film est pour vous, malgré un début un peu long à se mettre en place.

Un film d'action qui ne cherche pas à faire intelligent mais à divertir plus ou moins proprement.

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOOCO

Action:          OOOCO

 

Intéressant? -

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour le fun de la mise en scène
-
pour un mélange entre bon vieux clichés et idées loufoques
- pour le retour de Schwarzenegger


3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début du film:
- une ambiance de série B avec des dialogues qui ne volent pas très haut
- Schwarzy prend de l'âge...
- un film qui reste assez insignifiant dans l'âme

Posté par Aline Cineglobe à 16:12 - Action/ Aventure - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,