Cinéglobe - Critiques des films à l'affiche par Aline

L'actualité du cinéma- Critiques des films du moment! Archives 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 -2015 - 2016 - 2017

22 septembre 2013

No pain No gain

21029685_20130821122937497Action 

67564366

Film américain

Note: 12/20

Date de sortie: 11 septembre 2013
Réalisateur:
Michael Bay
Acteurs:
Mark Wahlberg, Dwayne Johnson, Ed Harris
Durée:
2h09

Synopsis (Allociné) :
À Miami, Daniel Lugo, coach sportif, ferait n’importe quoi pour vivre le « rêve américain » et profiter, comme sa clientèle fortunée, de ce que la vie offre de meilleur : maisons de luxe, voitures de course et filles de rêve… Pour se donner toutes les chances d’y arriver, il dresse un plan simple et (presque) parfait : enlever un de ses plus riches clients et… lui voler sa vie. Il embarque avec lui deux complices, Paul Doyle et Adrian Doorbal, aussi influençables qu’ambitieux.


Ma critique de "No pain No gain": Il s'agit d'un pamphlet sur le rêve américain et c'est réalisé par Michael Bay, le maître de l'action de blockbuster. C'est pourtant dans un ton très inhabituel que ce dernier nous a pondu "No pain No gain".

no pain no gain

Une comédie noire au troisième degré? Si on cherche une bonne tranche de rigolade, c'est loin d'être le film idéal, puisque malgré une ambiance désinvolte, ce n'est pas vraiment l'humour qui nous saute à la figure. La teneur en ironie est toujours forte, mais c'est avant tout très trash et dérangeant. Une histoire vraie tournée plus ou moins en dérision qui souligne davantage l'aspect d'un drame social.

En effet, le récit met en scène un coach sportif qui va se trouver deux acolytes pour monter un plan d'enfer : voler la vie à un riche client, et s'offrir une vie meilleure. A partir de là, Michael Bay choisit de filmer toute la démesure d'une atmosphère de mauvais goût, au risque et péril du spectateur averti. Une image déroutante, une caméra énergique, une musique de style : un visuel qui assume toute sa laideur.

no pain no gain 2

Le problème c'est qu'on en voit pas vraiment où le cinéaste veut en venir derrière cette action poussiérieuse et vulgaire. Le scénario ne joue pas sur le suspense, stationne autour de son intrigue, et à partir de là, on s'ennuie presque. Il détourne la bêtise des personnages d'une manière très décadente, dans un but qui reste obscur : l'action et le rire ne sont pas palpitants.

A l'affiche, Mark Wahlberg et Dwayne Johnson ne s'en sortent pas si mal, assez polyvalents dans le mélange des tons.

no pain no gain 3

Le résultat est à la fois osé, encourageant, et abject. On finit par ne plus savoir quoi en penser.

Michael Bay prend le risque de tomber dans la vulgarité. "Son meilleur film ?" dixit l'affiche, Non...

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:    OOOOO

Humour:         OCOOO

 

Intéressant? Non

Divertissant? Moyen

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour un parti pris visuel assumé, osé, et original en soi.
-
pour un film de Michael Bay assez à part dans sa filmographie
- parce qu'on est d'accord "ceci est toujours une histoire vraie"  ;)

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- l'ambiance trash et vulgaire qui rappelle beaucoup le montage de "Spring Breakers"
- une ironie noire peut-être, mais un humour qu'il faut chercher
- des longueurs

Posté par Aline Cineglobe à 12:29 - Action/ Aventure - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

18 septembre 2013

White House Down

21017526_20130731153915065Action

67564366

Film américain

Note: 15/20 

Date de sortie: 4 septembre 2013
Réalisateur:
Roland Emmerich
Acteurs:
Channing Tatum, Jamie Foxx, Maggie Gyllenhaal
Durée:
2h12

Synopsis (Allociné) :
Membre de la police du Capitole, John Cale vient de se voir refuser le job dont il rêvait : assurer la protection du président des États-Unis. Espérant éviter à sa fille une déception lorsqu’il lui apprendra la nouvelle, il l’emmène visiter la Maison-Blanche. C’est à ce moment qu’un groupe paramilitaire lourdement armé attaque le bâtiment. Alors que le gouvernement américain sombre dans le chaos, Cale va tenter de sauver sa fille, le président, et le pays tout entier…


Ma critique de "White House Down": Après avoir détruit la Maison Blanche dans tous ces derniers films, Roland Emmerich termine le tableau avec "White House Down", où cette dernière se retrouve assiégée par des terroristes. Verdict : un film d'action assurément récréatif.

white house down

A cheval entre le premier et le second degré, le scénario de série B n'en est pas moins réussi, tout comme le duo Jamie Foxx/Channing Tatum. Le film alterne le ton sérieux comme dans la série "24 heures chrono" avec des passages plus ironique rappelant "Die Hard".

La première partie, un peu longue mais nécessaire, pose les personnages en place, pour ensuite mieux les faire interragir et les tourner en dérision.

white house down 2

Action spectaculaire, explosions, bons sentiments, pics humoristiques, scènes héroïques, les ingrédients bon public sont réunis pour ne pas ennuyer le spectateur. C'est sûr on ne vient pas chercher le film d'auteur avec ce film...

N'oubliez pas les popcorn.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOOCO

Action:         OOOCO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour la course poursuite autour de la fontaine
-
pour un humour et une action sans surdose
- pour la grosse production grand public

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- légèrement étiré en longueur
- un scénario pas très profond en soi
- allergiques aux aberrance s'abstenir!

Posté par Aline Cineglobe à 19:48 - Action/ Aventure - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 septembre 2013

Jobs

21024430_20130805132418528Biopic

67564366

Film américain

Note: 13/20

Date de sortie: 21 août 2013
Réalisateur:
Joshua Michael Stern
Acteurs:
Ashton Kutcher, Dermot Mulronev, Josh Gad
Durée:
2h07

Synopsis (Allociné) :
Partout sur la Terre, Steve Jobs est célébré comme un créateur de génie dont les inventions ont révolutionné notre façon de vivre et de percevoir notre monde. Il est aussi connu comme l’un des chefs d’entreprise les plus charismatiques et les plus inspirants qui soient.
Mais qui connaît l’homme derrière l’icône ? Qui sait quel parcours humain se cache derrière la destinée de ce visionnaire d’exception ? De l’abandon de ses études universitaires au formidable succès de sa société, voici l’incroyable ascension de Steve Jobs, co-créateur d’Apple Inc., l'un des entrepreneurs les plus créatifs et respectés du XXIe siècle.


Ma critique de "Jobs": Biopic sur Steve Jobs, le fondateur d'Apple, interprété par Ashton Kutcher. Le film est interessant pour connaître un peu plus le parcours professionnel et le portrait du célèbre entrepreneur, mais la réalisation très académique n'offre pas de grandes perspectives comme avait pu le faire "The Social Network" sur la genèse de Facebook.

jobs

La mise en scène joue sur un rythme très platonique, sur des évènements descriptifs qui s'attache principalement à faire découvrir l'ascension et les stratégies économiques d'une telle entreprise. On remonte ainsi à la commercialisation des premiers ordinateurs personnels, l'odeur d'un passé qui semble déjà loin. Il est pourtant amusant de s'immerger avec le recul que l'on a aujourd'hui dans une telle époque, et c'est là où le film gagne des points.

jobs 2

Parallèlement, on découvre un portrait très ambitieux de l'homme qu'était Steve Jobs, avec des facettes plutôt surprenantes, qui ne cherche pas toujours à rendre le personnage emphatique. On pense notamment à son rapport à la famille, ou ses activités personnelles, survolées de manière succincte. Mais il est aussi décrit comme le rare homme visionnaire de son époque. Le scénario pioche donc sur certains traits de caractère avec plus ou moins de nuance et de véracité mais évite de tomber dans le pathos où dans la gloire d'un type dont on se fout royalement au fond de nous.

jobs 3

De même, le récit remonte le passé et s'arrête aux années 2000, en faisant abstraction de la génération Iphone/Ipad, un parti-pris un peu étonnant, mais qui ne m'a pas déplu en ce sens. Entre le génie marketing et le génie créatif, l'histoire brouille les pistes, mais sans trop se mouiller non plus avec des intentions très neutres.

Un biopic qui interroge davantage le parcours professionnel et financier du créateur d'Apple. Servi avec des longueurs.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:    OOOOO

Emotion:         OCOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Moyen

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour le sujet instructif sur la création de la célèbre entreprise
-
pour une mise en scène plus intimiste, sans spectacle "à la gloire de"
- pour savoir pourquoi "Apple"

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un sujet financier qui ne fait pas toujours preuve d'intérêt
- un montage assez fade
- le caractère véridique et fictif qui peut interroger

Posté par Aline Cineglobe à 15:54 - Drame - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 septembre 2013

Red 2

21014630_20130621185839634Comédie

67564366

Film américain

Note: 13/20

Date de sortie: 28 août 2013
Réalisateur:
Dean Parisot
Acteurs:
Bruce Willis, John Malkovich, Mary-Louise Parker
Durée:
1h57

Synopsis (Allociné) :
Lorsque l’agent retraité de la CIA Franck Moses apprend la mort de son ancien collègue Marvin, il se rend à son enterrement avec sa compagne Sarah, sans se douter qu’il va au-devant de gros problèmes… Arrêté et interrogé par le FBI au sujet d’un mystérieux "Projet Nightshade", il ne doit son salut qu’à l’intervention de Marvin qui avait simulé sa mort. Ils se lancent alors dans une course poursuite à travers le monde pour découvrir le secret du "Projet Nightshade".


Ma critique de "RED 2": Le premier "RED" m'avait endormie, celui-ci non !^^ Ce n'est toujours pas la comédie de l'année niveau humour, mais le ton décomplexé assure le divertissement, notamment grâce à la fourbe de John Malkovich. On retrouve le même casting, un scénario sans grande prouesse mais passable, une mise en scène très banale. Pour faire court, un divertissement dans la moyenne.

red 2

 "RED 2" - Une comédie d'action décomplexée qui manque pourtant de piquant.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:    OOOOO

Humour:         OCOOO

 

Intéressant? Non

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour la complicité sympathique des personnages
-
pour le ton sans prétention
- pas besoin de voir le 1 pour comprendre l'histoire

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début :
- des gags pas assez rythmés
- des dialogues légèrement niais sur les bords
- une mise en scène sans rien d'exceptionnelle

05 septembre 2013

Elysium

21016768_20130701152230937Science-Fiction moins10

67564366

Film américain

Note: 11/20 

Date de sortie: 14 août 2013
Réalisateur:
Neil Blomkamp
Acteurs:
Matt Damon, Jodie Foster
Durée:
1h50

Synopsis (Allociné) :
En 2154, il existe deux catégories de personnes : ceux très riches, qui vivent sur la parfaite station spatiale crée par les hommes appelée Elysium, et les autres, ceux qui vivent sur la Terre devenue surpeuplée et ruinée. La population de la Terre tente désespérément d’échapper aux crimes et à la pauvreté qui ne cessent de ne propager. Max, un homme ordinaire pour qui rejoindre Elysium est plus que vital, est la seule personne ayant une chance de rétablir l’égalité entre ces deux mondes. Alors que sa vie ne tient plus qu’à un fil, il hésite à prendre part à cette mission des plus dangereuses -  s’élever contre la Secrétaire Delacourt et ses forces armées – mais s’il réussit, il pourra sauver non seulement sa vie mais aussi celle de millions de personnes sur Terre.


Ma critique de "Elysium": "Elysium" est au film de garçon ce que "Upside Down" est au film pour fille. Avec un enjeu similaire (deux mondes séparés entre les riches d'un coté, les pauvres de l'autre), Neil Blomkamp ("District 9") impose ses décors poussiérieux à un bon synopsis d'anticipation. Hélas, il ne concocte qu'une sauce légère de film d'action.

elysium

L'intrigue stationne autour des courses-poursuites et des combats armés : ou comment transformer une bonne idée de départ en temps perdu. Les amateurs du genre seront ravis, mais pour les autres, on restera au stade de l'indifférence.

Beaucoup d'action en terrain hostile, une caméra qui cherche à filmer un futur réaliste, le thème de la clandestinité à l'échelle spatiale. Les bonnes idées ne manquent pas dans Elysium, mais le manque de saveur, oui!

elysium 2

On sent une volonté de ne pas tomber dans les clichés faciles, et pourtant on met les deux pieds dedans, car toutes les petites trouvailles sont très artificielles (l'exosquelette, la méchante française^^, le milieu des favelas...). Bref, les grosses maladresses du film sont de créer des personnages uniformes, une action formatée, et une technologie futuriste peu passionnante. Un esprit manichéen plutôt inspiré, mais qui à force de ne pas vouloir développer les pistes faciles, ne développe pas grand chose...

elysium 3

"Elysium" - Typiquement le film pour mec : Matt Damon fusionne avec un exosquelette, et c'est pas pour donner à manger aux Bisounours.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:    OOOOO

Action:         OOOOO

 

Intéressant? Non

Divertissant? Assez

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour la mise en scène convaincante
-
pour l'action crédible et l'idée de départ
- pour une Jodie Foster à l'accent français

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- l'esprit manichéen sans nuance, sans surprise
- des stéréotypes
- pas très scotchant comme intrigue


02 septembre 2013

Percy Jackson : La Mer des Monstres

21016312_20130627172719133Fantastique

67564366

Film américain

Note: 11/20

Date de sortie: 14 août 2013
Réalisateur:
Thor Freudenthal
Acteurs:
Logan Lerman, Brandon T.Jackson, Alexandra Daddario
Durée:
1h46

Synopsis (Allociné) :
Percy Jackson ne sent pas vraiment l’âme d’un héros. Même s’il a déjà sauvé le monde, ce demi-dieu se demande si ce n’était pas tout simplement un coup de bol extraordinaire. Lorsqu’il découvre que son demi-frère est un monstre, il commence même à penser qu’être le fils de Poséidon est peut-être une malédiction. Mais il ne va pas avoir le temps de méditer sur le sujet car la barrière de protection divine qui protège le Camp des Sang-Mêlé est attaqué par une horde de monstres mythologiques, menaçant de détruire le sanctuaire des demi-dieux. Pour sauver leur seul refuge, Percy et sa bande doivent se lancer à la recherche de la légendaire Toison d’Or.


Ma critique de "Percy Jackson - La Mer des Monstres": Autant le premier volet des aventures de Percy Jackson m'avait amusé, autant "La Mer des Monstres" m'a rapidement ennuyé. Le mélange entre le monde mythologique et le monde réel est beaucoup moins fin et moins amusant.

percy jackson la mer des montres

Les héros se voient confier une nouvelle quête : retrouver la Toison d'Or pour la survie de leur camp. On retrouve le mérite d'un scénario qui tient la route, mais avec une imagination peu surprenante et une réalisation vraiment bâclée. Le film se noie dans un sous-Harry Potter. Le personnage du Satyre disparaît trop longtemps et emporte avec lui l'humour, dommage.

Les effets spéciaux sont laids quand on le voit en 2D... mais vraiment laids! 

percy jackson la mer des monstres 2

Toujours fantaisiste mais une mise en scène à la sauce pré-pubère peu intéressante.

 

Réalisation:    OOCOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:    OOOOO

Action:         OOOOO

 

Intéressant? Non

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour un scénario au coeur de l'aventure
-
pour l'hyppocampe coloré^^
- pour l'ambiance fantaisiste et adolescente

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- des effets numériques moches
- un humour qui fait flop
- très américain...

01 septembre 2013

Jeune & Jolie

21005923_2013051510325393Drame

drap_francais Film français

Note: 13,5/20

Date de sortie: 21 août 2013
Réalisateur:
François Ozon
Acteurs principaux:
Marine Vacth, Géraldine Pailhas, Frédéric Pierrot
Durée:
1h34

Synopsis (Allociné) :
Le portrait d’une jeune fille de 17 ans en 4 saisons et 4 chansons.


Ma critique de "Jeune & Jolie": "Jeune & Jolie" raconte comment une jeune fille de 17 ans, pourtant issue d'un milieu bourgeois, va tomber dans le vice de la prostitution et de l'argent facile. Loin d'un documentaire sur la prostitution étudiante, ce nouveau film de François Ozon explore une mise en scène intimiste qui s'approche davantage du drame familial que d'une critique sociale.

jeune et jolie

Le cinéaste dresse le portrait d'une jeune fille qui se cherche en plein passage à l'âge adulte, l'occasion de traiter des sujets de l'adolescence, de la sexualité et de la prostitution sans vulgarité. La construction du récit selon les quatre saisons permet de faire évoluer l'histoire sans effet répétitif, tout en gérant la manière d'intégrer les scènes plus érotiques.

Malheureusement, l'enjeu du pitch a tendance à se suffire à lui même : si le récit évolue proprement sur l'espace d'une année, les intentions du réalisateur ne progressent pas vraiment. Le synopsis s'étend sur l'heure et demi du film, sans autre forme d'intrigue ou d'analyse. La mise en scène reste maîtrisée mais ne se fait jamais violence pour sortir du cadre descriptif. Le mal être de la jeune fille n'est expliqué qu'à travers un vide d'expression et une toute petite voix à la limite du surjeu, on aime ou on aime pas.

jeune et jolie 2

Le rôle principal est tenu par l'actrice Marine Vacth incarnant très bien la jeunesse et la beauté. Il n'y a rien à redire, excepté qu'elle fait quand même bien plus âgée que 17 ans ce qui fausse dans un sens la démonstration. La caméra s'attache à ce corps parfait en venant presque sublimer une situation pourtant pathétique.

Le bouleversement de l'équilibre familial est donc sensiblement le propos le plus touchant du film, quand le lien de confiance entre une mère et une fille devient aussi fort que le rapport conflictuel. Les dangers et les enjeux de la prostitution sont en effet reléguer à un aspect plus anecdotique et même très léger.

Un regard sans jugement sur le portrait fragile d'une jeune fille qui se prostitue: juste mais pas toujours très saisissable.

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:    OOOCO

Emotion:        OOOOO

 

Intéressant? Assez

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour le sujet de la prostitution abordé d'un autre point de vue
-
pour la découverte de l'actrice Marine Vacth
-
parce que le film était en compétition au festival de Cannes

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- des enjeux et des émotions distants qui ne vont pas au-delà du synopsis
- un rythme linéaire
- le flou facile sur les motivations de la jeune fille

Posté par Aline Cineglobe à 14:51 - Drame - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

31 août 2013

Conjuring: Les dossiers Warren

21002526_20130430172022533Epouvante

67564366

Film américain

Note: 15,5/20 ♥♥♥♥

Date de sortie: 21 août 2013
Réalisateur:
James Wan
Acteurs:
Vera Farmiga, Patrick Wilson, Ron Livingston
Durée:
1h50

Synopsis (Allociné) :
Avant Amityville, il y avait Harrisville… Conjuring : Les dossiers Warren, raconte l'histoire horrible, mais vraie, d'Ed et Lorraine Warren, enquêteurs paranormaux réputés dans le monde entier, venus en aide à une famille terrorisée par une présence inquiétante dans leur ferme isolée… Contraints d'affronter une créature démoniaque d'une force redoutable, les Warren se retrouvent face à l'affaire la plus terrifiante de leur carrière…


Ma critique de "Conjuring: les dossiers Warren": C'est un film d'épouvante à l'ancienne qu'on ne va pas voir parce qu'il apporte quelque chose de nouveau, mais parce que sa construction classique sucite une certaine force de tension.

conjuring

Le film est plutôt bien joué, les éléments d'angoisse sont répartis à petite dose, l'atmosphère lugubre est au rendez-vous avec une histoire qui se déroule dans les années 70. La réalisation ne tombe pas dans le grotesque, même si la volonté d'emprunter beaucoup d'éléments aux autres classiques accentue le côté déjà-vu : la maison hantée, la cave cachée, l'ami imaginaire, le pendu dans le jardin... Tout y passe, dans un rythme parfois très languissant.

conjuring 2

Outre la mise en scène respectueuse du genre, l'autre bon point du film c'est la bonne interprétation des acteurs. On plonge assez facilement dans l'angoisse des personnages, avec des réactions plutôt crédibles. Le film n'est pas sanglant, l'activité paranormale est équilibrée pour ne pas trop en montrer et faire agir notre esprit tout seul...

conjuring 3

"Conjuring" : Pas très original dans ses effets, mais efficace dans ses frissons.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOCO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOOCO

Peur:            OOOCO

 

Intéressant? -

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour une mise en tension soignée et efficace dans son genre
-
pour avoir quelques sursauts
- parce que c'est inspiré de faits réels haha

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- parce qu'on n'est pas sûr de bien dormir après
- quelques temps morts dans le rythme
- une succession artificielle d'effets déjà vus

Posté par Aline Cineglobe à 12:28 - Horreur/ Epouvante - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29 août 2013

Insaisissables

21008214_20130524171741313Thriller

67564366

drap_francaisFilm américain, français

Note: 11/20

Date de sortie: 31 juillet 2013
Réalisateur:
Louis Leterrier
Acteurs:
Jesse Eisenberg, Mark Ruffalo
Durée:
1h56

Synopsis (Allociné) :
« Les Quatre Cavaliers », un groupe de brillants magiciens et illusionnistes, viennent de donner deux spectacles de magie époustouflants : le premier en braquant une banque sur un autre continent, le deuxième en transférant la fortune d’un banquier véreux sur les comptes en banque du public. Deux agents spéciaux du FBI et d’Interpol sont déterminés à les arrêter avant qu’ils ne mettent à exécution leur promesse de réaliser des braquages encore plus audacieux. Ils font appel à Thaddeus, spécialiste reconnu pour expliquer les tours de magie les plus sophistiqués. Alors que la pression s’intensifie, et que le monde entier attend le spectaculaire tour final des Cavaliers, la course contre la montre commence.


Ma critique de "Insaisissables": "Insaisissables" propose de nous emmener dans l'univers de quatre magiciens robin des bois : quatre cavaliers qui dévalisent des banques en direct dans leurs numéros pour redistribuer l'argent au public. L'idée est sympathique sur le papier, et semble bien se prêter au jeu du divertissement.

insaisissables

Comme la magie, c'est plus ou moins trompeur. Si le film démarre avec une bonne dynamique, passé le premier numéro avec un Andy Garcia surprise, on tombe dans une mise en scène lente et ennuyeuse, voire laide dans ses décors modernes.

C'est simple : les personnages sont complètement inintéressants et donc très peu attachants. Tous. L'intrigue policière pour tenter de les arrêter n'est pas très captivante non plus. Les acteurs sont inexpressifs avec des rôles figés, vraiment dommage. L'enjeu du film ne se situe donc ni dans l'aspect relationnel des magiciens ni dans le suspense de fou espéré.

insaisissables 2

Louis Leterrier filme un grand pop show aseptisé (une magie au top de la technologie de pointe), avec un scénario invraisemblable qui s'approche plus de l'exercice de style. Il superpose les principes d'un magicien à celui du cinéaste qui veut tromper son spectateur. L'idée n'est pas mauvaise et même surprenante, mais la démonstration est plus difficile à transposer en qualité cinématographique : le montage reste cruellement ennuyant. Tout repose sur le twist final, qui illustre la réplique "vous croyez avoir un tour d'avance mais vous avez tout faux" et qui permet de nous dire "ouf c'était prévisible, c'était fait exprès". OK. Le résultat serait presque malin si celui-ci avait une queue et une tête.

insaisissables 3

Des magiciens sans aucun charme...

 

Réalisation:    OOCOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:    OOOOO

Action:         OOOOO

 

Intéressant? Non

Divertissant? Peu mieux faire

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour l'idée de départ centré sur des magiciens
-
pour connaître le secret du lapin qui disparaît dans la boite ^^
- pour le genre "film avec un twist final"

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un regroupement d'acteurs qui part en gachis...
- un show très moderne, ennuyeux, très démonstratif
- le côté invraisemblable du truc

Lone Ranger, Naissance d'un héros

21005616_20130514100052863Aventure

67564366

Film américain

Note: 12/20

Date de sortie: 7 août 2013
Réalisateur:
Gore Verbinski
Acteurs:
Johnny Depp, Armie Hammer
Durée:
2h29

Synopsis (Allociné) :
Tonto, le guerrier indien, raconte comment John Reid, un ancien défenseur de la loi, est devenu un justicier légendaire. Ces deux héros à part vont devoir apprendre à faire équipe pour affronter le pire de la cupidité et de la corruption. Le tandem fait des étincelles et entraîne le public dans un tourbillon de surprises et d’humour.


Ma critique de "Lone Ranger - Naissance d'un héros": "Lone Ranger" est un western conduit par l'équipe de "Pirates des Caraïbes". Un gros budget pour un divertissement assez banal sur la forme et presque ennuyeux sur le fond. Le film n'arrive pas vraiment à trouver son ton (narration enfantine, histoire d'amour platonique, humour pas top...) et s'étire assez vite en longueur, tant les ficelles sont déjà vues : les deux anti-héros que tout oppose, l'action "je saute sur les wagons du train", le récit manichéen... L'ensemble n'est pas déplaisant, mais n'est jamais surprenant. Jonhnny Depp reste assez prisonnier de son personnage de Jack Sparrow avec du bide en plus, Armie Hammer (même s'il n'a pas le meilleur doublage au monde) manque un peu de charisme sur ce coup là.

lone ranger

"Lone Ranger" nous embarque dans un conte de western sympa mais l'action reste poussive et banale.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:       OOCOO

Acteurs:    OOOOO

Action:         OOOOO

 

Intéressant? Non

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour les fans de Johnny Depp
-
pour les paysages typique du western
- pour la course-poursuite à cheval sur les toits du train, celle là elle est amusante

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un manque d'épaisseur en tout
- un rythme longuet pour des péripéties sans grande originalité
- pas le film du siècle

Posté par Aline Cineglobe à 21:39 - Action/ Aventure - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,