Cinéglobe - Critiques des films à l'affiche par Aline

L'actualité du cinéma- Critiques des films du moment! Archives 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 -2015 - 2016 - 2017

29 octobre 2013

Gravity

21041126_20130917181840774

Catastrophe

6756436667563973Film américain, britannique

Note: 18/20 ♥♥♥♥

Date de sortie: 23 octobre 2013
Réalisateur:
Alfonso Cuaron
Acteurs principaux:
Sandra Bullock, George Clooney
Durée:
1h30

Synopsis (Allociné) :
Pour sa première expédition à bord d'une navette spatiale, le docteur Ryan Stone, brillante experte en ingénierie médicale, accompagne l'astronaute chevronné Matt Kowalsky. Mais alors qu'il s'agit apparemment d'une banale sortie dans l'espace, une catastrophe se produit. Lorsque la navette est pulvérisée, Stone et Kowalsky se retrouvent totalement seuls, livrés à eux-mêmes dans l'univers. Le silence assourdissant autour d'eux leur indique qu'ils ont perdu tout contact avec la Terre - et la moindre chance d'être sauvés. Peu à peu, ils cèdent à la panique, d'autant plus qu'à chaque respiration, ils consomment un peu plus les quelques réserves d'oxygène qu'il leur reste. Mais c'est peut-être en s'enfonçant plus loin encore dans l'immensité terrifiante de l'espace qu'ils trouveront le moyen de rentrer sur Terre...


Ma critique de "Gravity": Youpi, Alfon Cuaron avec "Gravity", il a tout compris. Son film réunit les trois éléments du bon film catastrophe: la prouesse des images, la bande-son émotion, la tension permanente du danger.

gravity

Certes, le scénario est minimaliste mais le film ne s'étale pas sur trois heures: on suit la survie de deux astronautes dans l'espace, un environnement qui nous dépayse. A cela, il faut ajouter la musique qui renforce les émotions, les dialogues dramatiques et les pirouettes dans le vide cosmique. Un film destiné à ceux qui aiment sortir les mouchoirs.

La réussite du film provient surtout de sa claque visuelle et sensorielle: on a vraiment l'impression que le film a été tourné dans l'espace! Un vrai petit bijou d'effets spéciaux.

gravity 2

Le seul défaut du script est son côté linéaire quand Clooney nous révèle très tôt le plan de l'intrigue, rendant les futures actions prévisibles. Le manque de personnages conduit aussi à créer des astuces pour faire parler les deux héros d'une manière un peu machinale.

On peut aussi émettre quelques réserves sur le choix de Sandra Bullock. L'interprétation reste très crédible, mais la façade assez glaciale de l'actrice et de son personnage n'est pas très attrayante, comblé par un scénario qui attribue à l'héroïne une histoire déjà mâchée.

gravity 3

On ne contestera pas une mise en scène dynamique, une tension opprimante qui reste dans le genre classique mais bien foutue.

Le film de l'année.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOCO

Rythme:        OOOCO

Acteurs:    OOOCO

Emotion:        OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 



3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour la performance des images techniques
-
pour l'angoisse de la survie dans l'espace
-
pour la BO classique

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- la facilité pas toujours crédible du "je me parle toute seule"
- un scénario un peu limité en intérêt
- il ne faut pas être trop claustrophobe non plus..

Posté par Aline Cineglobe à 21:52 - Science-Fiction/ Fantastique - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 octobre 2013

Blood Ties

21007028_20130520103948701

Policier moins10

drap_francais 67564366Film français, américain

Note: 7,5/20 ϟ

Date de sortie: 30 octobre 2013
Réalisateur:
Guillaume Canet
Acteurs principaux:
Clive Owen, Billy Crudup, Marion Cotillard
Durée:
2h07

Synopsis (Allociné) :
New York, 1974. Chris, la cinquantaine, est libéré pour bonne conduite après plusieurs années de prison pour un règlement de compte meurtrier. Devant la prison, Frank, son jeune frère, un flic prometteur, est là, à contrecœur. Ce ne sont pas seulement des choix de « carrières » qui ont séparé Chris et Frank, mais bien des choix de vies et une rivalité depuis l’enfance. Leur père Léon, qui les a élevés seul, a toujours eu pour Chris une préférence affichée, malgré les casses, la prison… Pourtant, Frank espère que son frère a changé et veut lui donner sa chance : il le loge, lui trouve un travail, l’aide à renouer avec ses enfants et son ex-femme, Monica. Malgré ces tentatives, Chris est vite rattrapé par son passé et replonge. Pour Frank, c’est la dernière des trahisons, il ne fera plus rien pour Chris. Mais c'est déjà trop tard et le destin des deux frères restera lié à jamais.


Ma critique de "Blood Ties": La réalisation de Guillaume Canet est franchement laborieuse. Déjà il faut savoir que c'est le remake d'un film dans lequel il a joué, un hommage au cinéma des années 70, mais on se demande vraiment l'intérêt de ses choix.

blood ties

Clive Owen n'a jamais était aussi peu crédible. L'histoire est cousue de fil blanc, les personnages peu intéressants. Pas étonnant que le film n'ait pas été très bien accueilli à Cannes. C'est super long, on tape du pied, c'est déjà-vu, c'est mal monté, on lit les intentions dans chaque effet, la portée dramatique est limitée.

Heureusement, le scénario n'est pas non plus complètement inintéressant, et on peut sûrement y trouver de bonnes choses.

Canet fait son film américain. Plouf, on s'ennuie.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOOC

Acteurs:    OOOOO

Humour:        OOOOO

 

Intéressant? Non

Divertissant? Non

 

IMG_0074

 



3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour l'histoire touchante de deux frères opposés
-
pour se rappeler à quoi ressemble un film mauvais
-
parce que c'est un français à hollywood qui l'a fait...

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- parce qu'on voit les minutes passer
- parce que c'est prétentieux
- parce que c'est péniblement maladroit

Posté par Aline Cineglobe à 23:24 - Thriller/ Policier - Commentaires [0] - Permalien [#]

Prisoners

21028038_20130813155654441

Thriller

67564366Film américain

Note: 18/20 ♥♥♥♥

Date de sortie: 9 octobre 2013
Réalisateur:
Denis Villeneuve
Acteurs principaux:
Hugh Jackman, Jake Gyllenhaal
Durée:
2h33

Synopsis (Allociné) :
Dans la banlieue de Boston, deux fillettes de 6 ans, Anna et Joy, ont disparu. Le détective Loki privilégie la thèse du kidnapping suite au témoignage de Keller, le père d’Anna. Le suspect numéro 1 est rapidement arrêté mais est relâché quelques jours plus tard faute de preuve, entrainant la fureur de Keller. Aveuglé par sa douleur, le père dévasté se lance alors dans une course contre la montre pour retrouver les enfants disparus. De son côté, Loki essaie de trouver des indices pour arrêter le coupable avant que Keller ne commette l’irréparable… Les jours passent et les chances de retrouver les fillettes s’amenuisent…


Ma critique de "Prisoners": Un suspense très bien étudié, un climat oppressant, des acteurs très bien dirigés, on ne voit pas les 2h30 du film passer. "Prisoners" est un film ultra classique dans l'âme, centré sur la disparition de deux petites filles. Un jeu de piste traditionnel très prenant. L'imbrication entre le drame familial et le polar est suffisamment malin pour ne pas lâcher le spectateur.

prisoners

Une réussite qui tient à la performance des acteurs, Hugh Jackman est terriblement touchant sans tomber dans le pathos du père désespéré. Face à lui Jake Gyllenhaal interprète un flic comme on a pas souvent l'habitude d'en voir, le portrait du personnage reste original, un gars dépassé, moyennement compétent, aux drôles de tics.

prisoners 2

Si le scénario est bien ficelé, c'est surtout car il pose indirectement les bonnes questions en prenant le spectateur à parti. Tout d'abord les questions morales: comment réagir dans un cas aussi critique? L'attitude des personnages est-elle la meilleure, la plus juste? Ensuite les questions propres au film policier: qui est le coupable? où sont les fillettes? La résolution de l'intrigue, quant à elle, n’atteint pas les sommets scénaristiques, et certains personnages restent tout de même des stéréotypés du genre. Mais le puzzle permet d'être construit comme un film à revoir.

Un thriller saisissant.

 

Réalisation:    OOOOC

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOCO

Acteurs:    OOOOO

Émotion:        OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 



3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour l'intrigue contre la montre qu'on ne lâche plus
-
pour l'émotion qui émane des personnages
-
pour une réalisation maîtrisée

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- Jake, pourquoi tu clignes les yeux toutes les 5 secondes?
- les explications à tiroir et les révélations sans grande originalité
- un polar au rythme bien tenu, mais très calme pour un thriller

Posté par Aline Cineglobe à 20:56 - Thriller/ Policier - Commentaires [3] - Permalien [#]

Vie de cinephage n°5

 

illu 5

 Quand tu t'es lâchée sur une confiserie ridicule et que tu croises des potes à toi

 

Posté par Aline Cineglobe à 19:27 - # Vie de cinéphage # - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vie de cinephage n°4

 

illu 4

Quand tu enchaînes discreto ta grasse matinée avec la séance de 13h

 

Posté par Aline Cineglobe à 12:54 - # Vie de cinéphage # - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vie de cinephage n°3

 

illu 3

 Quand tu sors d'un film violent et que tu as l'envie inexpliquée de frapper tout ce qui bouge

 

Posté par Aline Cineglobe à 12:32 - # Vie de cinéphage # - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vie de cinephage n°2

 

illu 2

 Quand tu réalises que tu as oublié tes lunettes 3D pour "Gravity"...

 

Posté par Aline Cineglobe à 01:13 - # Vie de cinéphage # - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vie de cinephage n°1

 

illu 1

Quand tu as passé l'âge depuis longtemps et que plus personne ne veut t'accompagner voir des films d'ado pré-pubère

 

 

Posté par Aline Cineglobe à 00:31 - # Vie de cinéphage # - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 octobre 2013

Fonzy

21035711_20130903101944234

Comédie

drap_francais Film français

Note: 13/20

Date de sortie: 30 octobre 2013
Réalisateur:
Isabelle Doval
Acteurs principaux:
José Garcia, Audrey Fleurot, Lucien Jean-Baptiste
Durée:
1h43

Synopsis (Allociné) :
Fonzy, le pseudonyme sous lequel Diego Costa a fourni il y a 20 ans du sperme à maintes reprises dans le cadre d'un protocole de recherche. Aujourd'hui, à 42 ans, il est livreur dans la poissonnerie familiale et mène une vie d'adolescent irresponsable et gaffeur. Alors que sa compagne Elsa, lui apprend qu'elle est enceinte, son passé ressurgit. Diego découvre qu'il est le géniteur de 533 enfants dont 142 souhaitent savoir qui est Fonzy…


Ma critique de "Fonzy": Il ne s'agit ni plus ni moins de l'adaptation française de "Starbuck" le film canadien de Ken Scott sorti il y a deux ans. Forcément l'effet de surprise lié au scénario très malin a disparu, même si l'idée reste toujours aussi bonne : un homme découvre qu'il est le géniteur de 533 enfants, conséquence des dons de sperme qu'il a pratiqué dans sa jeunesse.

fonzy

Moi qui avait beaucoup aimé l'original, je n'ai pas retrouvé la même saveur dans cette nouvelle interprétation d'Isabelle Doval. La réalisatrice a pourtant voulu rendre une copie moins triste qui respire la vie, et le résultat s'avère assez convenu dans la forme et le fond. Le scénario est plaisant, les personnages généreux, mais le résultat n'est pas forcément très charmeur. Les effets de comédie reste classique et la palette sentimentale réduite.

fonzy2

José Garcia est bon pour reprendre le rôle du personnage principal et réussi à ne pas tomber dans des émotions trop niaises.

On préfère "Starbuck", même si "Fonzy se regarde sans déplaisir! On attend maintenant la version américaine^^

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOOC

Acteurs:    OOOOO

Humour:        OOOOO

 

Intéressant? -

Divertissant? Oui

 

IMG_0059

 



3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour l'histoire sympathique et attachante
-
pour José Garcia dans un rôle qui va bien
-
pour le casting qui réunit des personnalités issues de la télévision

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- l'intérêt pour les spectateurs de réinterpréter un film déjà très bon?
- des émotions lisses
- le potentiel comique n'est pas beaucoup exploité

Posté par Aline Cineglobe à 11:51 - Comédie française - Commentaires [5] - Permalien [#]

La Vie d'Adèle - Chapitres 1 et 2

21035935_20130903173858999

Drame

drap_francais Film français

Note: 14/20

Date de sortie: 9 octobre 2013
Réalisateur:
Abdellatif Kechiche
Acteurs principaux:
Léa Seydoux, Adèle Exarchopoulos
Durée:
2h59

Synopsis (Allociné) :
À 15 ans, Adèle ne se pose pas de question : une fille, ça sort avec des garçons. Sa vie bascule le jour où elle rencontre Emma, une jeune femme aux cheveux bleus, qui lui fait découvrir le désir et lui permettra de s’affirmer en tant que femme et adulte. Face au regard des autres Adèle grandit, se cherche, se perd, se trouve...


Ma critique de "La vie d'Adèle": C'est le film qui a reçu la Palme d'Or cette année au festival de Cannes, et dont beaucoup de monde a dit du bien! Pour ceux qui sortiraient de leur grotte, on rappelle que le scénario met en avant l'histoire d'amour naissante entre deux jeunes femmes, dans lequel se glissent quelques scènes à caractère érotique.

la vie d'adèle

On suit la vie d'Adèle partout, sur les bancs du lycée, chez elle...C'est le genre de réalisation que l'on peut tout aussi facilement descendre qu'encenser, tout dépend de la vision que l'on donne à son rapport au cinéma.

Le sujet "romantique" n'est pas transcendant d'originalité, bien que l'on peut reconnaître la maîtrise à construire une histoire ancrée dans le souci du détail: le montage est bien dosé entre de très longues scènes et des plans capturés plus furtivement. Les thèmes abordés parlent alors à tout le monde, tout comme la véracité des dialogues. Enfin, le défi de s'intéresser à l'histoire d'amour entre deux femmes restent un peu tabou.

la vie d'adèle 2

Les trois heures du film (quand même!) passent donc sans gros problème avec une caméra qui n'a jamais été aussi proche de ses personnages et de ses actrices. On sent la volonté de vouloir saisir des moments de vie réelle qui ne sonneront pas faux à l'écran: le réalisateur nous décrit Adèle davantage comme une personne que comme un simple personnage. (Elle a même de la morve qui coule en pleurant, pour dire!). La manière de retranscrire les émotions et la passion en rajoutant ici les préjugés face à une relation homosexuelle apporte alors une substance concrète à traiter, et permet de développer un regard de cinéaste. L'intimité crée entre le spectateur et la caméra n'est donc pas anodine, faisant vivre le quotidien de cette jeune Adèle, ses appréhensions et ses sentiments d'un point de vue plutôt intéressant, mais de là à dire que ce dernier est bouleversant, il reste de la marge.

la vie d'adèle 3

La performance des deux actrices principales est ainsi à souligner. C'est un défi d'acteur plutôt réussi pour Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux qui n'hésitent pas à jouer dans des scènes très osées, dont la justification reste cependant controversée.

La Palme d'Or 2013: une curiosité à voir.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOCO

Rythme:        OOOOC

Acteurs:    OOOCO

Émotion:        OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Correct

 



3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour le point de vue centré sur Adèle, différent et réussi
-
pour la maîtrise général du montage
-
pour une romance pas comme les autres

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un moins de 12 ans très très léger pour deux ou trois scènes
- une deuxième partie qui reste assez longue, 3 heures qui s'étirent!
- le style film d'auteur qui s'assume un peu trop

Posté par Aline Cineglobe à 02:42 - Drame - Commentaires [2] - Permalien [#]