Cinéglobe - Critiques des films à l'affiche par Aline

L'actualité du cinéma- Critiques des films du moment! Archives 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 -2015 - 2016 - 2017

04 janvier 2014

Citation de film

walter mitty

Posté par Aline Cineglobe à 14:14 - # Citations de film - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 janvier 2014

Les garçons et Guillaume, à table!

21032768_20130828161559985

Comédie

drap_francais Film français

Note: 13/20

Date de sortie: 20 novembre 2013
Réalisateur:
Guillaume Gallienne
Acteurs principaux:
Guillaume Gallienne, André Marcon, Françoise Fabian
Durée:
1h25

Synopsis (Allociné) :
Le premier souvenir que j’ai de ma mère c’est quand j’avais quatre ou cinq ans. Elle nous appelle, mes deux frères et moi, pour le dîner en disant : "Les garçons et Guillaume, à table !" et la dernière fois que je lui ai parlé au téléphone, elle raccroche en me disant : "Je t’embrasse ma chérie" ; eh bien disons qu’entre ces deux phrases, il y a quelques malentendus.


Ma critique de "Les Garçons et Guillaume, à table!": Guillaume Gallienne transpose son spectacle théâtral au grand écran, sur un sujet autobiographique forcément très personnel: la quête de son identité sexuelle. Une comédie jamais loin de la comédie dramatique, qui cherche à allier sentiment et humour sous une forme particulière.

les garçons et guillaume

Il s'agit en effet d'un projet très investi (Guillaume Gallienne à la fois réalisateur et acteur) qui fait place à une mise en scène créative: beaucoup de séquences narratives, des scènes de la vie et d'un passé morcellé, une BO éclectique... Un montage qui a le mérite de sortir de l'ordinaire.

La réflexion sur la construction de l'identité et son ambiguïté est une bonne idée de départ. De même, la démonstration sur le rapport de force mère/fils est bien vu. Mais malheureusement pour moi, j'ai eu du mal à m'attacher à l'empathie du personnage de Guillaume et à son interprétation hors norme. En prenant tous les rôles et en monopolisant chaque dialogue, le rythme du film à tendance à en pâtir.

les garçons et guillaume 2

Au final, on a presque l'impression que le film s'adresse davantage à un psy qu'au spectateur...

De plus, j'ai été un peu déçu par l'humour dont j'avais entendu beaucoup de bien, faisant esquisser quelques sourires sans ravages.

Une bonne performance mais pas la comédie de l'année pour moi...

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOCOC

Acteurs:    OOOOO

Humour:        OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour Guillaume Galienne qui interprète deux personnages, lui et sa mère!
-
pour le charme d'une mise en scène originale
-
pour une comédie qui a reçu des critiques très élogieuses

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un faux rythme parfois ennuyeux
- une dynamique et un sujet très égocentrique
- un peu spécial

Posté par Aline Cineglobe à 21:40 - Comédie française - Commentaires [2] - Permalien [#]

29 décembre 2013

Je fais le mort

21032768_20130828161559985

Comédie, policier

drap_francais Film français

Note: 12,5/20

Date de sortie: 11 décembre 2013
Réalisateur:
Jean-Paul Salomé
Acteurs principaux:
François Damiens, Géraldine Nakache, Lucien Jean-Baptiste
Durée:
1h45

Synopsis (Allociné) :
A 40 ans, Jean, comédien, est dans le creux de la vague… Il court le cachet sans succès. Au pôle Emploi Spectacle, sa conseillère lui propose un job un peu particulier : prendre la place du mort pour permettre à la justice de reconstituer les scènes de crime.
Son obsession du détail bluffe les enquêteurs et va permettre à Jean de revenir sur le devant de la scène dans une affaire délicate à Megève, hors saison, suite à une série de meurtres…


Ma critique de "Je fais le mort": Cette comédie policière réunit le duo inédit formé par François Damiens et Géraldine Nakache. Le premier interprète un acteur raté qui décroche un job pour jouer le mort dans la reconstitution de scènes de crime. Comme à son habitude, François Damiens vient forger les dialogues du film par sa gestuelle assez comique. L'idée de base est assez curieuse, mais très vite le manque de rythme ne parvient pas à combler les lacunes d'une mise en scène assez plan-plan.

je fais le mort

L'histoire se déroule à Megève avant la pleine saison, ce qui apporte un cadre plutôt original à l'enquête policière. Le film se laisse suivre. Dommage que l'humour et le scénario manquent d'ambition.

Des acteurs sympathiques dans un téléfilm.

 

Réalisation:    OOCOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOCOC

Acteurs:    OOOOO

Humour:        OOOOO

 

Intéressant? Non

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour l'amusant François Damiens
-
pour le scénario sans prétention
-
pour le cadre de Megève

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- une mise en scène assez télévisuelle
- tout à fait dispensable
- trop léger dans son ensemble

Posté par Aline Cineglobe à 14:47 - Comédie française - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 décembre 2013

La Marche

21032768_20130828161559985

Comédie dramatique

drap_francais Film français

Note: 12,5/20

Date de sortie: 27 novembre 2013
Réalisateur:
Nabil Ben Yadir
Acteurs principaux:
Olivier Gourmet, Tewfik Jallab, Vincent Rottiers
Durée:
2h00

Synopsis (Allociné) :
En 1983, dans une France en proie à l’intolérance et aux actes de violence raciale, trois jeunes adolescents et le curé des Minguettes lancent une grande Marche pacifique pour l’égalité et contre le racisme, de plus de 1000 km entre Marseille et Paris. Malgré les difficultés et les résistances rencontrées, leur mouvement va faire naître un véritable élan d’espoir à la manière de Gandhi et Martin Luther King.
Ils uniront à leur arrivée plus de 100 000 personnes venues de tous horizons, et donneront à la France son nouveau visage.


Ma critique de "La Marche": L'histoire est directement tirée de la grande Marche pacifique qui a eu lieu en 1983 contre le racisme. Le film permet ainsi de découvrir ou de redécouvrir cet évènement d'une manière un peu didactique mais sans ennui.

la marche

Le sujet est généreux mais la narration ne tombe pas dans une démagogie trop étouffante, notamment grâce à la fraîcheur des comédiens (Olivier Gourmet, Tewfik Jallab...). La mise en scène est sage et scolaire, pour tout public, avec quelques sènes parfois plus dures.

la marche 2

Le message ne fouille cependant pas bien au delà du propos militant qui dicte comment bien penser.

Un bon fond sur la tolérance, cinématographiquement dispensable.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:        OOOOC

Acteurs:    OOOOO

Emotion:        OCOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour redécouvrir l'évènement lancé par les Marcheurs
-
pour le message sur la tolérance
-
pour les comédiens

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un propos assez convenu qui mérite un film?
- usage de quelques clichés
- paysages de la France assez limités

Posté par Aline Cineglobe à 15:33 - Comédie française - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 décembre 2013

Vie de cinéphage n°14

 

jefaismort

Quand toute ta rangée de siège croise les doigts pour que le gars chelou qui vient d'entrer s'assoit plus loin

 

Retrouvez toutes les vignettes dans la catégorie "Vie de cinéphage"

 

Posté par Aline Cineglobe à 22:46 - # Vie de cinéphage # - Commentaires [2] - Permalien [#]

15 décembre 2013

The Immigrant

21041126_20130917181840774

Drame

67564366Film américain

Note: 14/20 ♥♥

Date de sortie: 20 octobre 2013
Réalisateur:
James Gray
Acteurs principaux:
Marion Cotillard, Joaquin Phoenix, Jeremy Renner
Durée:
1h57

Synopsis (Allociné) :
1921. Ewa et sa sœur Magda quittent leur Pologne natale pour la terre promise, New York. Arrivées à Ellis Island, Magda, atteinte de tuberculose, est placée en quarantaine. Ewa, seule et désemparée, tombe dans les filets de Bruno, un souteneur sans scrupules. Pour sauver sa sœur, elle est prête à tous les sacrifices et se livre, résignée, à la prostitution. L’arrivée d’Orlando, illusionniste et cousin de Bruno, lui redonne confiance et l'espoir de jours meilleurs. Mais c'est sans compter sur la jalousie de Bruno...


Ma critique de "The Immigrant": James Gray nous emmène dans l'univers du rêve américain des années 20, en suivant le parcours de Magda (Marion Cotillard), une jeune polonaise fraîchement débarquée dans la ville. La reconstitution d'époque et la photographie sépia nous plongent dans une ambiance tragique, formelle, calibrée pour le grand écran.

the immigrant

Recueillie par Bruno (Joaquin Phoenix) et son café-théâtre, Magda arpente rapidement les bas-fonds de la prostitution. Les personnages sont travaillés dans la profondeur pour donner à cette histoire une épaisseur plus émotionnelle. Le jeu passive de Marion Cotillard peut quant à lui susciter quelques hésitations.

the immigrant 2

La mise en scène est relativement statique, avec des effets classiques qui ne donnent pas un montage très vivant. Le cinéaste nous enferme dans une bulle affective qui contraste avec la noirceur des images et qui fait bien ressortir toute l'ambiguïté de la situation. Ce point de vue est assez saisissant pour palier la platitude de l'action et d'un sujet assez vu.

the immigrant 3

"The immigrant" demeure ainsi un film soigné et intimiste, centré sur la force des sentiments (le combat de Magda pour sauver sa soeur, sa relation avec les hommes). Le propos social et politique reste au final un peu réduit.

Proprement réalisé, proprement tragique.

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOCOO

Acteurs:    OOOOO

Emotion:        OOCOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour l'ambiance d'époque (pas très riche mais assez picturale)
-
pour des images pudiques
-
pour l'interprétation de Joachim Phoenix

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- un rythme classique parfois languissant
- l'ambiance surfaite d'une pièce tragique
- la platitude du scénario

Posté par Aline Cineglobe à 15:21 - Drame - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 décembre 2013

All is lost

21041126_20130917181840774

Drame 

67564366Film américain

Note globale: -/20

Date de sortie: 11 décembre 2013
Réalisateur:
J.C Chandor
Acteurs principaux:
Robert Redford
Durée:
1h46

Synopsis (Allociné) :
Au cours d'un voyage en solitaire à travers l'Océan Indien, un homme découvre à son réveil que la coque de son voilier de 12 mètres a été percée lors d'une collision avec un container flottant à la dérive. Privé de sa radio et de son matériel de navigation, l'homme se laisse prendre dans une violente tempête. Malgré ses réparations, son génie marin et une force physique défiant les années, il y survit de justesse. Avec un simple sextant et quelques cartes marines pour établir sa position, il doit s'en remettre aux courants pour espérer se rapprocher d'une voie de navigation et héler un navire de passage. Mais le soleil implacable, la menace des requins et l'épuisement de ses maigres réserves forcent ce marin forcené à regarder la mort en face.


Ma critique de "All is lost": En ce moment le thème de la navigation est à l'honneur au cinéma ("En Solitaire", "Capitaine Phillips"). "All is lost" aborde un point de vue catastrophe, celui d'un homme à la dérive suite au percement de la coque de son voilier. Mon avis sur le film reste complètement partagé!

all is lost

Il s'agit d'un "survival" dont Robert Redford est le seul acteur. Un long-métrage très particulier à cause d'une quasi-absence de dialogues. Moi qui suis quand même bon public, j'ai trouvé ça HORRIBLEMENT long toute la première heure. Complètement inintéressant ou complètement éprouvant, au choix. Robert Redford coupe une corde par-ci, Roberd Redford mange une conserve par là... De plus, c'est filmé de manière à vous donner le mal de mer! Une première partie à laquelle j'attribue un 5/20 tellement l'action m'a endormie. (Mais maintenant que j'y pense, c'est moi qui doit avoir un problème avec ce genre de film, car je m'étais déjà endormie à "l'Odyssée de Pi" sur le même sujet)

all is lost 2

Heureusement, le film évolue et la caméra commence à capter une vraie force émotionnelle. La musique est en bien meilleure adéquation (une BO au thème émotion), les éléments perturbateurs moins prévisibles. Une vraie sensibilité finit par se dégager et on a envie de dire OUF. Robert Redford transmet des émotions parlantes, plus fortes que les mots, le suspense sur son sort revient. Une dernière partie vraiment emballante!

all is lost 3

Visuellement et techniquement parlant c'est tout le long bien fait. On reconnaît le challenge de la réalisation, une belle photographie, mais on ne peut s'empêcher de taper un peu du pied...

Un film de survie qu'on a juste envie de mettre sur avance rapide.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:        OCOOO

Acteurs:    OOOCO

Action:        OOCOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Non

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour savoir comment rendre son eau potable en pleine mer
-
pour voir des poissons
-
pour la première et la dernière image

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- le manque de rythme, il faut supporter
- oppressant
- Robert Redford, 77 ans... c'est pas très sexy comme cast ^^

Posté par Aline Cineglobe à 01:18 - Drame - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 décembre 2013

Casse-tête chinois

21032768_20130828161559985

Comédie dramatique

drap_francais Film français

Note: 14/20 ♥♥

Date de sortie: 16 octobre 2013
Réalisateur:
Cédric Klapisch
Acteurs principaux:
Romain Duris, Audrey Tautou, Cécile de France
Durée:
1h54

Synopsis (Allociné) :
Xavier a maintenant 40 ans. On le retrouve avec Wendy, Isabelle et Martine quinze ans après L’Auberge Espagnole et dix ans après Les Poupées russes. La vie de Xavier ne s’est pas forcément rangée et tout semble même devenir de plus en plus compliqué. Désormais père de deux enfants, son virus du voyage l’entraîne cette fois à New York, au beau milieu de Chinatown. Dans un joyeux bordel, Xavier u cherche sa place en tant que fils, en tant que père… en tant qu’homme en fait ! Séparation. Famille recomposée. Homoparentalité. Immigration. Travail clandestin. Mondialisation. La vie de Xavier tient résolument du casse-tête chinois ! Cette vie à l’instar de New York et de l’époque actuelle, à défaut d’être cohérente et calme vient en tout cas nourrir sa plume d’écrivain…


Ma critique de "Casse-tête chinois": Cédric Kaplisch redonne vie aux héros du programme Eramus devenus quadragénaires! Ce troisième volet boucle la saga à New-York sur une note de nostalgie. Xavier (Romain Duris) fait le bilan de sa vie, un vrai casse-tête chinois.

casse-tête chinois

Le scénario porte un message assez banalisé qui touche cependant à de multiples thèmes du quotidien et de la famille: la séparation, la garde des enfants, l'immigration, le travail... Une écriture authentique qui parlera à un large public, qui n'hésite pas à s'inspirer de quelques clichés, sans grosse maladresse.

casse-tête chinois 2

Le film décrit la situation actuelle des quatre personnages principaux, dans un style narratif, commenté par Xavier en train d'écrire le roman de sa propre histoire. Les dialogues sont suffisamment astucieux pour éviter une impression de lourdeur. Les diverses petites réflexions sur la vie font sourire et on passe globalement un bon moment.

casse-tête chinois 3

La mise en scène entrecoupée de petites trouvailles de forme donne toujours une dynamique assez maligne, en compagnie d'acteurs matures (mais pas toujours très présents). Attention cependant, le résultat peut vite donner l'impression d'un méli-mélo de scènes sans fil conducteur, tournant à vide.

Une suite très convenable.

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOOC

Acteurs:    OOOCO

Humour:        OOCOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Oui

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour retrouver les héros des années après
-
pour la mise en scène assez fraîche et dynamique
-
pour le voyage à New-York

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- le scénario sans véritable histoire
- un style narratif et bavard qui peut être agaçant
- quelques vieilles recettes recyclées

Posté par Aline Cineglobe à 23:20 - Comédie française - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 décembre 2013

Le Reine des Neiges

20532087Animation

67564366

Film américain

Note: 13/20

Date de sortie: 20 novembre 2013
Réalisateur:
Chris Buck, Jennifer Lee
Doublage Vo:
Kristen Bell, Idina Menzel
Durée:
1h42

Synopsis (Allociné) :
Anna, une jeune fille aussi audacieuse qu’optimiste, se lance dans un incroyable voyage en compagnie de Kristoff, un montagnard expérimenté, et de son fidèle renne, Sven à la recherche de sa sœur, Elsa, la Reine des Neiges qui a plongé le royaume d’Arendelle dans un hiver éternel…  En chemin, ils vont rencontrer de mystérieux trolls et un drôle de bonhomme de neige nommé Olaf, braver les conditions extrêmes des sommets escarpés et glacés, et affronter la magie qui les guette à chaque pas.


Ma critique de "La Reine des Neiges": En cette période de fin d'année, les studios Disney adaptent un conte d'Andersen qui nous plonge dans le froid et la féerie de l'hiver. "La Reine des Neiges" raconte l'histoire d'une princesse héritière née avec le pouvoir de geler les choses, un don qu'elle a du mal à contrôler, et s'avérant dangereux. Ses parents vont la pousser à cacher sa magie, même à sa propre soeur, finissant par vivre recluse, jusqu'au jour où elle va accéder au trône...

la reine des neiges

Il s'agit avant tout d'une histoire d'amour fraternelle, où les grands méchants et les princes charmants n'ont pas vraiment leur place. La mise en scène est très proche de la comédie musicale, car les chansons y sont nombreuses! Malheureusement, les paroles sont assez pauvres, avec des voix de barbies: aucune mélodie ne restera emblématique.

la reine des neiges 2

Le graphisme se veut plutôt enchanteur avec des effets de gelée glacée et de paysages enneigés. Sympa sans plus (un peu banal?). On appréciera quelques personnages atypiques, comme Olaf le bonhomme de neige. Les personnages véhiculent un bon esprit et un potentiel sympathie de bonne augure.

la reine des neiges 3

Le scénario s'inscrit dans la modernité grâce à ses héroïnes qui véhiculent des messages féministes, mais d'une manière un peu grossière (Elsa la renfermée qui va se transformée en pupu** des neiges Reine des neiges... roh j'exagère).

Un conte de princesse dans l'air du temps.

 

Réalisation:    OOOCO

Scénario:      OOOOO

Rythme:       OOOOO

Acteurs:    OOOCO

Humour:         OOOOO

 

Intéressant? -

Divertissant? -

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour l'histoire inspirée des légendes nordiques
-
pour les personnages attendrissants
- pour l'ambiance hivernal avec de la magie

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- beaucoup de chansons!
- dialogues mielleux en chansons
- l'histoire d'amour flopulesque

Posté par Aline Cineglobe à 21:16 - Dessin animé/ Film d'animation - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 décembre 2013

Hunger Games - L'embrasement

21041126_20130917181840774

Science-Fiction moins10

67564366Film américain

Note: 12/20

Date de sortie: 27 novembre 2013
Réalisateur:
Francis Lawrence
Acteurs principaux:
Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson
Durée:
2h26

Synopsis (Allociné) :
Katniss Everdeen est rentrée chez elle saine et sauve après avoir remporté la 74e édition des Hunger Games avec son partenaire Peeta Mellark.
Puisqu’ils ont gagné, ils sont obligés de laisser une fois de plus leur famille et leurs amis pour partir faire la Tournée de la victoire dans tous les districts. Au fil de son voyage, Katniss sent que la révolte gronde, mais le Capitole exerce toujours un contrôle absolu sur les districts tandis que le Président Snow prépare la 75e édition des Hunger Games, les Jeux de l’Expiation – une compétition qui pourrait changer Panem à jamais…


Ma critique de "Hunger Games - L'embrasement": Rappelons les faits: j'avais bien aimé le premier volet de la saga, un "Battle Royale" version hollywodien avec un soupçon d'amourette et des costumes décapants. Malheureusement cette suite me laisse plus perplexe.

hunger games embrasement

L'aspect contrariant de ce deuxième volet provient d'un scénario très imprécis, avec des incohérences beaucoup trop grosses, de qui se moque t-on? Les Jeux de l'Expiation arrive comme un cheveu sur la soupe, certaines règles du jeu changent par rapport au premier, l'ambiance du jeu télévisé est extrêmement réduite... Sans avoir lu les livres, on a l'impression d'un contexte de moins en moins réfléchi.

Le budget grosse production permet cependant de réaliser un film qui reste distratif, et la substance de l'histoire n'est pas perdue. Les questions existentielles subsistent : pour quel garçon le coeur de Katniss penche t-il??? Sans ironie, l'image visuelle est toujours attractive, et les enjeux tiennent en éveil. C'est aussi sympa de retrouver à l'écran les nouvelles têtes de la relève jeunesse côté acteur (Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson...)

hunger games embrasement 2

Je met cependant une réserve sur l'impresion étrange que donne le montage du film en deux parties : une première partie qui relance bien l'histoire mais dans laquelle il ne passe rien, et une deuxième partie concentrée sur l'action, dans laquelle on refait le premier film en version éclair, et donc en moins bien (L'aspect redite avec le premier film ne m'a pas vraiment gêné, sans les Hunger Games c'est nul bouh, mais c'est l'impression d'une redite en version accélérée qui m'a déçu).

La dynamique du film n'entre donc pas dans un moule traditionnel, c'est moins niais que d'autres références pour ado, et on se laisse tout à fait embarquer par ce qui se passe à l'écran. Mais la réalisation bancale donne le sentiment que certains évènements sont trop longs à se ficeler, alors que d'autres sont trop rapides, ce qui n'aide pas à développer des émotions crédibles ou à faire évoluer le récit.

hunger games 3

Voilà donc un opus qui n'a pas de fin, car forcément "to be continued" dans le troisième volet. En bref, une suite parmi une suite, où entre le début et la fin on revient au point de départ!

L'impression du volet intermédiaire qui ne s'embrase pas suffisament!

 

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOCOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Action:        OOOOO

 

Intéressant? -

Divertissant? Correct

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour l'univers original d'Hunger Games à voir sur grand écran
-
pour connaître la suite de cette saga à succès
-
pour les personnages humains et extravagants

 

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début:
- l'impression d'une redite des premiers jeux en version accélérée
- le montage bancal et des choses qui ne tiennent pas debout
- des renversements prévisibles

Posté par Aline Cineglobe à 00:09 - Science-Fiction/ Fantastique - Commentaires [0] - Permalien [#]