Cinéglobe 2010 & 2011 & 2012 & 2013 & 2014

L'actualité du cinéma- Critiques des films du moment!

08 août 2012

Laurence anyways

20138436Drame

drap_francais Film français

Note globale: 13/20

Date de sortie: 18 juillet 2012

Réalisateur: Xavier Dolan

Acteurs principaux: Melvil Poupaud, Suzanne Clément, Nathalie Baye

Durée: 2h39

Synopsis (Allociné) : Laurence Anyways, c'est l'histoire d'un amour impossible.
Le jour de son trentième anniversaire, Laurence, qui est très amoureux de Fred, révèle à celle-ci, après d'abstruses circonlocutions, son désir de devenir une femme.


Ce que j'ai pensé du film: Une mise en scène maniérée, des effets visuels kitsch, une bande son épileptique, un sujet singulier, et une durée totale de 2h39, sont à souligner pour le nouveau film du jeune réalisateur Xavier Dolan. Une histoire d'amour tout en longueur, pimentée par la tragédie d'une étrange révélation; Laurence, l'homme du couple, ressent la volonté d'être une femme.

Le manque de simplicité n'est pas un défaut, mais le manque d'authenticité du personnage de Laurence confère un aspect plus maladroit aux émotions. On ne cerne pas toujours très bien ses intentions, même si la vraie idée du film est la confusion entre travestissement et hétérosexualité. L'interprète Melvil Poupaud propose un jeu trop inégal et hautain, contrairement à sa parteniare Suzanne Clément qui libère une véritable puissance scénique. En effet, le personnage féminin vole ici la vedette au complexe sujet de la transexualité.

L'ensemble est parfois intéressant, parfois très long, confus, mais a le mérite de proposer un langage très personnel.

Malgré une évolution psychologique répétitive, cette histoire d'amour dépassant les codes de la société n'est pas banale.

Réalisation:    OOOOO

Scénario:      OOOOO

Rythme:        OOOOO

Acteurs:    OOOOO

Emotion:        OOOOO

 

Intéressant? Oui

Divertissant? Inégal

 

3 bonnes raisons d'aller voir ce film au cinéma:
-
pour le sujet de la transexualité
-
pour l'esthétique particulière du cinéaste
-
pour quelques moments forts grâce au personnage de Fred et l'interprétation de Suzanne Clément

3 bonnes raisons de quitter la salle avant le début du film:
- un aspect clip qui s'éternise pour le spectateur
- le jeu de Melvil Poupaud est en dessous des attentes
- mise en scène guimauve à la menthe

Posté par Hallyne à 12:44 - Drame - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Laurence anyways

Nouveau commentaire